PCIS 2018/2019 P23

De Projets Polytech'Lille
Révision datée du 10 septembre 2018 à 20:07 par Rguillom (discussion | contributions) (Notre différenciation)
Aller à : navigation, rechercher

Première partie : Définition du projet

Partie à compléter avant le 12 septembre.

Généralités

à remplacer par votre équipe en situation !

La ruche au campus

HIVE

FOFANA Aiba
GUILLOMON Rémi
HUBERT Marine
LEBORGNE Joanna
LE ROUX Raphaël
QUINZIN François
SALLANDRE Léo
STEUNOU Marc


La ruche est une plateforme mettant en relation directe les producteurs et les consommateurs favorisant ainsi le circuit court. Les consommateurs peuvent se connecter sur le site, trouver la ruche la plus proche et commander les produits qu'ils souhaitent aux producteurs de la région. Ils retirent ensuite toutes leurs commandes au même endroit et au même moment.

L'idée est de créer une ruche sur le campus, ouverte à tous, pour faciliter l'accès aux produits frais. Le regroupement au même endroit de tous les types de produits : crèmerie, boucherie, primeur... pousseraient certainement plus de personnes à faire l'effort de consommer frais et local.



Présentation du concept

Objectifs

Clients :

La ruche se situe sur le campus,on cible donc les étudiants et personnel de l'université. Cependant toute personne intéressée peut accéder à la ruche.

Modèle économique :

Investissement de départ léger, seulement pour la communication (flyers..) Financement participatif sur internet, investissement personnel.

Moyens humains et matériels à réunir:

Local ponctuel (table, endroit pour le stockage) Bénévole pour l'accueil et distributions.

Actions à développer :

CRÉER un sondage pour savoir combien d'étudiants, l'horaire, les produits qu'ils veulent. Comparatifs des prix entre grande distribution et ruche. Créer ou s'associer à une association existante, dans le cas échéant ouvrir un compte. Ouvrir une ruche. Contacter et convaincre des producteurs. Faire de la pub et communication dans toute l'université, aux évènements. Organiser la première distribution.

Positionnement par rapport à deux concurrents

Analyse du premier concurrent : la grande distribution

La ruche se positionne comme une alternative à la grande distribution, son premier concurrent. En effet ce dernier offre un large choix de produits, alimentaires ou non. Cela permet donc au client de réaliser l'ensemble de ses courses à un seul et unique endroit, et à tout moment, ce que la ruche ne peut offrir car elle propose uniquement des services alimentaires et sur un créneau défini. Enfin la grande distribution propose des prix plus variés et abordables pouvant s'aligner sur les différents budgets de ses clients.

Néanmoins, cela se fait en dépit de la qualité des produits pour le consommateur. En effet, les nombreuses étapes précédant la mise en rayon nécessitent des additifs pour une longue conservation du produit. De plus, les différents trajets pour acheminer les produits rendent la traçabilité plus difficile à mettre en œuvre et représentent une empreinte carbone plus importante.

Analyse du second concurrent : les marchés

Les marchés constituent un endroit où les agriculteurs peuvent vendre leurs produits directement au public. Ils nous permettent d’acheter des produits de saisons.

Les habitants des villes peuvent profiter d'une variété de produits frais et locaux, tout en apprenant à connaître les hommes et les femmes qui les cultivent.
Les marchés sont également une façon conviviale et familiale de magasiner. En effet, les producteurs peuvent nous donner des conseils et nous informer sur les différentes variétés de produits qu’ils cultivent. Nous avons donc une idée de la composition de notre panier. En outre, l’absence d’intermédiaire permet de bénéficier de prix bas. Les marchés permettent également de faire vivre l’économie locale.

Cependant, les marchés présentent des aspects négatifs. Tout d'abord, une grande quantité d'aliments est placée sur les étalages et tout n'est pas vendu. Finalement, de la même façon qu'en grandes surfaces, nous passons du temps à chercher chaque élément de notre liste de courses.

Analyse du troisième concurrent : L'AMAP

L’Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne, AMAP permet aux consommateurs de recevoir chaque semaine (ou tous les 15 jours) des produits locaux. L’AMAP tout comme les ruches relie les producteurs et consommateurs.

L’avantage des AMAP réside dans la fraîcheur des produits proposés par les producteurs : les aliments distribués sont récoltés le jour même ou dans la semaine. Ces produits sont issus des moyens de production minimisant l’usage de pesticides, d’engrais chimiques, etc.
Les producteurs sont sûrs de trouver des acheteurs parce que les commandes sont passées à l’avance.

Cependant, les AMAP comportent également des inconvénients. En effet, les paniers d’aliments distribués sont payés en avance (sur une période allant de 6 à 12 mois). Aussi, les produits sont achetés en aveugle : le consommateur n’a pas idée de la composition de son panier. De plus, le consommateur doit être disponible pour aider le paysan qui est victime d’un sinistre quelconque et qui sollicite son aide. Enfin, les seuls produits proposés dans les AMAP sont les fruits et les légumes.

Notre différenciation

Contrairement à ses concurrents, la ruche est un système de vente directe qui s’organise via internet, ce qui signifie que le consommateur est complètement libre dans le choix de ses produits. Aucun engagement n'est nécessaire.
L’offre est plus développée dans les ruches : fruits et légumes, viande, boissons, ou encore les produits disponibles en crémerie, boulangerie et pâtisserie, épicerie. Tout est frais et local.
Les consommateurs sont directement en contact avec les producteurs, il n’y a donc aucun intermédiaire.
Aussi y a-t-il moins de gaspillage dans le système des ruches car les personnes commandent exclusivement ce dont ils ont besoin avec un budget bien précis.
Enfin, le trajet des aliments est réduit de manière drastique par rapport aux grandes surfaces. Ainsi, pour chaque aliment, moins d'additifs sont nécessaires, la traçabilité est facilitée et l'empreinte carbone est moindre.


Autre ruche : On amène les producteurs directement au milieu du campus.

Scénario d'usage du produit ou du concept envisagé

Description de l'utilisateur type

Scénario d'utilisation du produit

Analyse du projet

Réponse à la question difficile

Choix de l'illustration

Seconde partie : Développement

Partie à compléter pour le 2 octobre.

Dossier économique

Le marché

La stratégie commerciale et la communication

Les moyens (équipe, matériel, prestataires et fournisseurs)

Tableau de financement

Plan de financement Démarrage sur 1 an

(description)

Démarrage sur 1 an

(montants)

Année normale

(description)

Année normale

(montants)

Immobilisation incorporelles
  • locaux
  • frais de personnel
  • autres communication
Immobilisations corporelles (investissements)
  • installation (aménagements)
  • mobilier et matériel
Remboursement annuel du capital de l'emprunt
Besoin en fonds de roulement
  • constitution
    • stock
    • loyer
    • assurance
    • publicité
Total besoins
Capitaux propres
  • apport personnel
    • apport en nature
    • apport en numérique
  • apport des associés
Emprunts
Aide, prime, subvention
Ventes estimées
Total ressources

Dossier technique de l'illustration

Analyse

Bilan

Illustration.png


Supports de communication

Supports de présentation

Notre présentation

Présentation de l'illustration

Notre vidéo