PCIS 2020/2021 P20

De Projets Polytech'Lille
Révision datée du 20 octobre 2020 à 20:05 par Mgrognet (discussion | contributions) (Supports de présentation)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Première partie : Définition du projet

Généralités

à remplacer par votre équipe en situation !

Titre du projet

Lavabi'eau

Nom de l'équipe

Clean Farmers

Membres de l'équipe

Adrien Joly


Antoine Faisy


Corentin Gielen


Eva Picrouillière


Kinta Gomis


Maxence Flament


Maxime Grognet

Description-résumé (20 lignes max)


Le Lavabi'eau est un projet collaboratif d'élèves ingénieurs venant de différentes spécialités. Encadré par des enseignants, il vise à proposer des innovations en faveur du développement durable. C'est pourquoi nous avons imaginé le Lavabi'eau comme un projet éco-responsable : répondant à la fois aux besoins des locataires n'ayant pas accès à des appareils électroménagers et aux besoins écologiques. Le projet en tant que tel consiste en une laverie éco-responsable regroupant des lave-vaisselles communs, alimentés automatiquement par un savon biodégradable. Dans un soucis d'écologie, nous avons pensé à réutiliser les eaux usées pour arroser et fertiliser un potager commun situé sur la toiture ou adjacent au bâtiment.

Présentation du concept

Description détaillée

Clients et bénéficiaires

Les clients sont les co-propriétés, (laveries), promoteurs immobiliers, (écoles, ehpad).

Les bénéficiaires sont les habitants, (les utilisateurs de la laverie), et les clients.

Modèle économique

Nous sommes une entreprise à but lucratif qui installe des lave-vaisselles communs dans les résidences étudiantes. L'eau récupérée grâce à notre système de récupération est ensuite utilisée pour arroser un potager commun. Nous devons donc penser à l'achat de lave-vaisselles, de liquide vaisselle ou savon biodégradable, et à l'installation de récupérateurs d'eau. Nos bénéfices se font grâce à la vente de nos installations. Le financement de départ peut se faire grâce à des aides de l'état visant une société plus écologique et soucieuse de l'environnement ou des banques. Il est également possible de faire un partenariat avec des promoteurs pour équiper leurs résidences.

Moyens humains et matériels à réunir pour démarrer

Pour démarrer, nous avons besoin d'une banque qui soutient financièrement notre projet. Ensuite, il nous faut trouver un fournisseur nous garantissant la fabrication de notre lave-vaisselle commun. Il nous faut aussi un local administratif et un entrepôt pour stocker nos lave-vaisselles et notre tuyauterie. Il nous faut également un fournisseur pour le savon biodégradable. Quant à l'installation et à l'entretien des appareils et du potager, il nous faut un partenariat avec un plombier, un électricien, un jardinier et un service de livraison. Il nous faut une résidence avec une salle à disposition pour les lave-vaisselles avec arrivée d'eau et d'électricité, et il nous faut un espace extérieur (au sol ou sur la toiture) pour le potager.

Positionnement par rapport à deux concurrents

Analyse du premier concurrent

Matelo-laverie.com https://www.matelo-laverie.com/



Notre premier concurrent est R&O, qui est un équipementier pour le traitement des eaux usées. Depuis 2006, l'entreprise a mis en place des laveries automatiques et écologiques sous le nom de MATELO. MATELO est implantée en France, à Annecy. Ils ne sont pas nos concurrents directs dans la région Hauts-de-France, mais, par le biais de leur licence de marque, ils se développent à l'échelle nationale. Un investisseur qui souhaite installer la laverie devra débourser entre 40000€ et 80000€, pour une rentabilisation entre 2 et 5 ans. Pour notre projet, il est question d'un lave-vaisselle commun utilisant un savon bio-dégradable dont l'eau usée est réutilisée pour arroser et fertiliser un potager commun. Leur communication se fait par le biais d'une chaîne youtube.

Analyse du second concurrent

Aquartis https://aquartisworld.com/


Notre second concurrent est Aquartis qui conçoit, fournit et opère des systèmes de recyclage d'eau. Cette entreprise est implantée au Canada, dans la région de Québec. Leur communication se fait grâce à une chaîne youtube, la radio, des vidéos de présentation, et des articles dans des journaux. Ils ne représentent pas de concurrents directs à l'échelle nationale. L'installation du système qui permet le recyclage de l'eau s'élève entre 4000€ et 15000€. Pour notre projet, nous mettons en place un système de récupération d'eau qui ne nécessite pas de filtre. En amont de ce système, notre projet comprend un lave-vaisselle commun éco-responsable utilisant un savon bio-dégradable et l'eau usée est réutilisée pour arroser et fertiliser un potager commun.

Notre différenciation

La combinaison du lave-vaisselle commun et du système de récupération d'eau pour alimenter un potager commun permet à notre projet de se différencier de nos deux concurrents. De plus, un savon bio-dégradable est utilisé pour notre lave-vaisselle, ce qui permet de ne pas obligatoirement filtrer l'eau. Par conséquent, nous pouvons utiliser pour alimenter un potager.

Scénario d'usage du produit ou du concept envisagé

Description de l'utilisateur type

Les étudiants vivants dans une résidence universitaire équipée du Lavabi'eau en sont les principaux utilisateurs. En effet, l'étudiant se sert de ce lave-vaisselle commun et écoresponsable pour éviter de faire la vaisselle et profiter du potager alimenté par l'eau utilisée par ce dernier.

Mais la clientèle du Lavabi'eau ne se réduit pas seulement aux étudiants. Ce projet peut voir plus loin et s'implanter dans des résidences comme celle destinées aux seniors.

Scénario d'utilisation du produit

Fichier:Scénario Lavabi'eau.pdf

Analyse du projet

Réponse à la question difficile

Est-ce qu’il y aura suffisamment d’eau pour arroser le potager ?

S’il n’y a pas suffisamment d’eau provenant du lave-vaisselle, il est possible d’utiliser de l’eau de pluie qui est récoltée toute l’année. Cette alternative s’ancre également dans une démarche écologique car l’eau de pluie ne nécessite pas de transformations ou de traitements et est idéale pour la culture d’un potager.

Est-ce assez attrayant pour payer un forfait de 6 à 15€ par mois ?

Ce prix a été fixé pour que le promoteur rentabilise son investissement en 3 à 5 ans. C’est un prix indicatif, il n’engage en rien le promoteur qui peut augmenter le prix de ce forfait ou le diminuer. Notons également qu’aujourd’hui, une grande partie des étudiants prêtent une attention particulière aux questions liées à l’environnement et à l’écologie. Ces 6€-15€ s’ancrent donc dans cette démarche de protéger la planète. D’autant plus que ce forfait n’est pas obligatoire et que les étudiants peuvent payer leur lavage à l’unité (au prix de 0,50€). Enfin, l’étudiant perd peu d’argent car l’argent qu’il aurait mis dans l’utilisation de l’eau pour faire sa propre vaisselle, il la met dans le forfait du lave-vaisselle commun et il a de plus accès à un potager.

Choix du POC

Nous voudrions réaliser une maquette de l'application permettant de réserver les emplacements/ de donner le temps restant de la machine en cours et les emplacements encore disponibles.

De plus nous aimerions réaliser un liquide vaisselle biodégradable, que nous utiliserons mélangé avec de l'eau pour faire pousser des légumes et montrer l'efficacité et la possibilité de faire pousser des plantes .

Préparation du POC

Ingrédients pour 1L de liquide vaisselle :

- 0,8L d’eau chaude

- 50g Savon de Marseille véritable râpé à la main

- 1 cuillère à soupe de Savon noir

- 1 cuillère à soupe de Bicarbonate de soude

- 1 cuillère à soupe de Cristaux de soude


Pour fabriquer ce savon bio-dégradable nous devons :


- Râper le savon de Marseille (à la main) en petits copeaux et les diluer dans l’eau chaude.

- Remuer jusqu’à faire fondre tous les copeaux de savon.

- Ajouter le savon noir, le bicarbonate et les cristaux de soude en quantités équivalentes (par exemple, 1 cuillère à soupe de chaque ingrédient soit 25g)

- Mélanger jusqu’à dissolution complète.

- Laisser le mélange reposer à l’air libre pendant plusieurs heures.

- Verser le mélange dans une bouteille vide à l’aide d'un entonnoir.

La liste des ingrédients et la recette proviennent de ce site : https://mescoursesenvrac.com/diy-recette-de-liquide-vaisselle-reellement-efficace/


Où trouver ces ingrédients :


Véritable savon de Marseille

https://mescoursesenvrac.com/eshop-zerodechet/menage-au-naturel/produits-menagers-ingredients/savon-de-marseille/

Bicarbonate de soude format le plus possible en grande surface ou :

https://www.greenweez.com/ecodoo-bicarbonate-de-soude-technique-500g-p80780?utm_source=bing&utm_medium=cpc&utm_campaign=FR%20-%20SHP%20-%20All%20Products__350565816&utm_term=default__pla-4583314223698887&msclkid=8d45df12ebed188908c6807232e00973&utm_content=All%20Products

Cristaux de Soude format le plus possible en grande surface ou : https://www.amazon.fr/Biovie-Cristaux-Soude-D%C3%A9graissant-Nat urel/dp/B082VVXHF6/ref=sr_1_5?dchild=1&hvadid=79920783847066&hvbmt=bp&hvdev=c&hvqmt=p&keywords=cristaux+de+soude&qid=1600182718&refinements=p_76%3A437879031&rnid=437877031&rps=1&sr=8-5&tag=hydfrmsn-21

Savon noir liquide bio : https://mescoursesenvrac.com/eshop-zerodechet/entretien-de-la-maison/savon-noir-liquide-1l

Seconde partie : Développement

Partie à compléter pour le 29 septembre 2020

Dossier technique de la preuve de concept

Compte-rendu de vos réalisations

Le savon biodégradable a été réalisé dans les laboratoires de l'école. Le savon n'était pas tout à fait liquide, il a donc été un peu chauffé au bain-marie pour avoir la fluidité souhaitée.

Résultats et Bilan

présenter le résultat de votre travail expérimental (photos par exemple) et conclure

Notre démarche était de montrer la viabilité de salades arrosées avec de l'eau contenant notre savon bio ainsi que de montrer les propriétés fertilisantes des déchets provenant du lave-vaisselle. Nous avons donc acheté des salades et fabriqué notre savon bio.


PCIS salades.jpg PCIS savon bio.jpg



Nous avons choisi d'avoir 4 salades arrosées avec des eaux différentes : une salade au liquide vaisselle à une concentration x (savon bio), une salade au liquide vaisselle avec du "croupi" (pour mimer les déchets fertilisants du lave-vaisselle), une salade au liquide vaisselle à la concentration 2x et une salade témoin arrosée à l'eau pure.

PCIS salades J1.jpg

Après plusieurs semaines, voici les salades :

PCIS salades récentes.jpg

La salade ayant reçu de l'eau au savon biodégradable et des déchets alimentaires a eu une meilleure croissance que les autres salades. Notre savon biodégradable est donc viable pour l'arrosage d'un potager, avec ajout des déchets alimentaires provenant de vaisselle sale.

Dossier économique

Le marché

Le marché que nous visons est celui des résidences immobilières et des appartements pour étudiants. Nous voulons que le Lavabi’eau soit installé dans ce type de bâtiment car notre cible est les étudiants, mais notre système peut tout à fait convenir à une résidence où vivent des séniors. Nous collaborerons avec des promoteurs immobiliers.

La stratégie commerciale et la communication

Notre stratégie est de démarcher les promoteurs immobiliers construisant des résidences étudiantes. Nous pouvons aussi travailler en partenariat avec les municipalités dans les villes où des résidences étudiantes peuvent être construites.


En ce qui concerne la communication, nous sommes les premiers et les seuls sur le marché à proposer ce système de lave-vaisselle commun dont l’eau usée peut être utilisée pour arroser et fertiliser un potager commun. C’est un atout que nous souhaitons mettre en avant. Le Lavabi’eau est aussi une solution pour économiser de l’eau potable donc préserver cette ressource naturelle et diminuer l’impact de chacun sur l’environnement, nous pouvons donc insister sur ce côté écologique.

Les moyens (équipe, matériel, prestataires et fournisseurs)

Plan de financement initial

Plan de financement Démarrage (description) Démarrage (montants)
Investissements corporels
  • installation (aménagements)
  • mobilier et matériel

Afin de réduire les coûts d’installation de l’entreprise, nous avons fait le choix de ne pas investir dès les premiers mois dans un fourgon de transport, mais de le louer au besoin lors des installations du systèmes sur un site. L’achat d’un fourgon ainsi que son entretien représente un coût non négligeable, en comparaison du besoin lors de la phase de conceptions de nos produits.

Nous avons également besoin d’un budget afin d’équiper les locaux de l’entreprise de matériels bureautiques tels que: des bureaux, meubles, et papeterie. Ces dépenses sont cependant relatives et ne représentent qu’un essentiel de début d’activité.


 Location camionnette de transport par projet =200-300€
 Matériels bureautiques (200€)

Investissements incorporels
  • locaux
  • personnel (employés)
  • autre
Pour stocker les différents éléments liés au Lavabi'eau nous avons besoin de locaux/ entrepôts. Ce local nous servira également de lieu de réunion, d’élaboration et perfectionnement du système.

Nous devons également nouer un partenariat avec un plombier afin d'installer notre système. Un employé pour la maintenance sur différents sites (avec dédommagement des frais kilométriques) + 6 fondateurs de l'entreprise.

25 000€ (Entrepôts) + 6 x 12 x 1600€ (Salaire fondateurs) + 2 x 12 x 1 600€ (Salaire plombier/Maintenance) ~= 178 600€/an
Besoin en fonds de roulement
  • costitution du stock
  • loyer
  • assurances
  • publicité
Nous ne constituerons pas de stock initial, notre offre étant adaptée sur mesure à la demande client. De plus, le règlement sur devis permettra le financement du matériel. Ces acomptes sont au nombre de deux: un premier représentant 20% du montant du devis et un deuxième représentant 40% du devis.

Nous souscrirons également aux assurances couvrant notre entreprise telles que la responsabilité civile, la protection juridique, la complémentaire santé, l’assurance multirisques et l’assurance décennale . De plus, un budget publicité s’impose. Notre projet ciblant une clientèle en BtoB qui représente en moyenne 5% du chiffre d’affaire.

Assurances (1400€/an)
Total besoins Installation et Premier projet/ premiers mois: 13 466€
 TOTAL installation annuel: 180 200€ 
Capitaux propres
  • apport personnel
    • apport en nature
    • apport en numérique
  • apport des associés
Recrutement de plusieurs actionnaires, investissement de la part des collaborateurs.
Pour le lancement apport en nature: matériels bureautique, ordinateurs,...
Objectif de capitaux : 150 000€
Emprunts Afin de couvrir les frais annuels d'installation avec une marge afin de couvrir d’éventuels imprévus. 40 000€
Aide, prime, subvention

Bourse FSDIE du Fond de Solidarité et de Développement des Initiatives Etudiantes,

Le Déclics Jeunes de la Fondation de France (montant unitaire de 7600€), aide Life de la Commission Européenne

Agence de l'eau Appel à projets : Optimisation de la consommation et économies d'eau budget de 6 millions d'euros .

Fonds environnemental / écologique

Commune

Ventes estimées Installation de la pompe, de la tuyauterie, des cuves, du potager. Amélioration du lave-vaisselle avec l'installation de casiers, mise en place de l'application, mise en place du lave vaisselle.
Le prix de vente proposé du système est de 6500€ maintenance comprise , avec une marge directe de 2300€. Afin de rentrer dans les fraîches annuel de gestion de l’entreprise qui sont de 180 200e il nous faudrait donc vendre au moins 80 systèmes afin de tirer un bénéfice dès la première année. Bien sûr, ce chiffre reste un objectif difficilement atteignable la première année, et n’est qu’une hypothèse idéale d’un remboursement de nos charges (prêt, installations) rapide. En réalité, une installation d’une telle ampleur nécessite plusieurs années avant d’être rentable. 
Coût lave vaisselle professionnel (2000-2500€)
 Coût d'un cycle de lavage (6 litre d'eau (0.021€)/ 0,8kwh(0.044€) /savon 
 (0.14€) / liquide de rinçage (0.015€)
Total ressources 190 000€



Supports de communication

Supports de présentation

Notre présentation / Notre présentation vidéo

Présentation de la preuve de concept

Notre vidéo