PCIS 2018/2019 P22

De Projets Polytech'Lille
Aller à : navigation, rechercher

Première partie : Définition du projet

Partie à compléter avant le 12 septembre.

Généralités

à remplacer par votre équipe en situation !

Titre du projet

Handy' Capt

Nom de l'équipe

Handy'Tech

Membres de l'équipe

Thomas Firmin, Clément Pasquet, Maxime Lanselle, Francis Houssoy, Melissa Legrand, Nicolas Pinto, Baptiste Gibaru.

Description-résumé (10 lignes max)

Handy' Capt est un projet qui permet aux personnes n'ayant pas toute la mobilité de leurs mains d'avoir accès à des ustensiles de cuisine et des couverts adaptés à leur morphologie.

Pour cela nous réalisons, sur mesure, une "base" ergonomique à laquelle peuvent être adaptés différents ustensiles ou couverts tels qu'une louche ou une fourchette.

Cette base peut être, par exemple, une poignée pour les personnes souffrantes d'une diminution de la poigne ou encore un support attaché à l'avant bras pour les personnes ayant subit une amputation de la main.


Présentation du concept

Objectifs

Clients et bénéficiaires

Ce projet s'adresse aux personnes souffrant de handicaps physiques liés aux mains.

Cet handicap peut être permanent (amputation, mal formation, maladie...) ou temporaire (accident, blessure).

Par exemple, notre produit peut être utile aux personnes âgées souffrant de maux articulaires (diminution de la force) ou aux enfants ayant subis un accident.

Modèle économique

Tout d'abord, notre projet répondant à des contraintes liées à des problèmes de santé, une partie de celui-ci pourra être remboursée par la sécurité sociale. Par exemple, certains couverts adaptés aux personnes handicapées sont déjà remboursés. De plus, selon les mutuelles individuelles, celles-ci peuvent également fournir un apport financier.

La fabrication du produit pourra se faire au Fabricarium et ainsi réduire les coûts de production. De plus, nous utiliserons pour "accessoires" des ustensiles (couteaux, fourchettes..) déjà trouvés dans le commerce. Il nous suffira de les modifier pour les adapter à notre base ce qui réduira une partie des frais.

Nous essayerons aussi de trouver des partenariats au près des entreprises, celles-ci financeraient une partie de notre projet en échange d'une visibilité accrue.

Moyens humains et matériels à réunir

Moyens Humains: -Accueil du client et prise en charge pour le relevé du moule et des mesures -Fabrication de la base ergonomique du couvert -Fabrication des embouts adaptables à la base (fourchette, couteau, etc.) -Esthétique -Communication (conception du logo...)

Moyens Matériels: -Imprimante 3D -Moule -Couverts ou bien inox à usiner -Matériel pour usinage de métaux (découpe...) -Logiciel de CAO -Scanner 3D

Actions à développer

Nous mènerons plusieurs actions afin de faire connaître notre projet. D'abord, des affiches créées par le groupe et présentant le projet seront déposées dans les principaux lieux médicaux : pharmacie, salle d'attente des médecins, hôpitaux... sans oublier chez les partenaires de notre projet.

Éventuellement, si le temps nous le permet, notre responsable de communication essaiera d'élaborer un site web afin de faire connaître notre "Handy'Capt" à un plus grand nombre.

Positionnement par rapport à deux concurrents

Analyse du premier concurrent

Pasolo.com :

Ce site est un revendeur de couverts adaptés à certaines formes de handicap. Leur gamme de produits est essentiellement centrée sur des accessoires de cuisine. Cependant, ces couverts ne sont pas personnalisés en fonction de l'individu. De plus le coût de ces ustensiles est élevé (environ 25 euros pour une seule fourchette).

Analyse du second concurrent

Vivadia: Produit des manches adaptés à tout ustensiles d'une certaine largeur. L'avantage est que l'utilisateur peut y insérer n'importe quel objet basique trouvable facilement. Leur service n'est par contre pas sur mesure et est limité à certains types d'objets. (Manche long et fin). Dans la même idée, "Tous Ergo" est une entreprise qui propose une gamme entière de produits ergonomiques. Celle-ci met par exemple en avant un "bracelet métacarpien". Il se positionne autour du poignet et plusieurs objets peuvent s'insérer dans les ouvertures du poignet. Cependant, celui-ci réduit la mobilité de la main de la personne, son utilisation peut-être contraignante (dans le cas d'une cuillère celle-ci doit être positionnée perpendiculairement à la main pour une utilisation optimale). De plus, la personne peut sentir sa main serrée dans un tel produit, le bracelet, chargé d'ustensiles peut devenir lourd pour la personne qui le porte.

Notre différenciation

Premièrement notre produit s'adapte à chaque personne. Fait sur mesure, la personne sera à son aise dans sa prothèse. Contrairement à Pasolo, nous proposons une gamme élargie d'ustensiles divers et variés permettant de faciliter la vie au quotidien, le tout avec un manche unique. Par exemple des packs adaptés à la salle de bain, au bricolage, etc. Grâce à son système de clip, de nombreux objets (petits ou plus volumineux) peuvent se porter sur la prothèse, ces derniers ne sont pas limités par leurs diamètres contrairement au bracelet. Notre produit est plus facile à utiliser, il est plus ergonomique et peut aider à la rééducation puisqu'il ne compresse pas toute la main selon le handicap. Le nettoyage de notre produit est également plus simple, il suffit d'enlever la housse à l'intérieur de la base de la prothèse. Enfin, grâce à sa base, il ne faut renouveler que les ustensiles, modifiés par nos soins, ce qui réduit considérablement le coût de la prothèse. On comptera environ 50 euros pour la prothèse ainsi qu'un ou deux ustensiles.

Scénario d'usage du produit ou du concept envisagé

Description de l'utilisateur type

Personne ayant subi un accident ou une malformation, qui a entraîné une perte de force dans la main, voire la perte partielle ou totale de la main.

Scénario d'utilisation du produit

La personne désire cuisiner, manger ou bricoler, elle n'a qu'à clipser à sa prothèse l'ustensile dont elle a besoin et s'en servir.

Par la suite, elle peut le nettoyer et le ranger.

Analyse du projet

Réponse à la question difficile

Lors de la présentation de notre scénario d'usage plusieurs questions ont été soulevées. C'est particulièrement la solidité de la prothèse qui a pu susciter plusieurs interrogations du fait de la réalisation de la prothèse à partir de l'imprimante 3D. Nous devons donc réfléchir aux matériaux que nous utiliserons pour la réalisation de la base de la prothèse. Il nous faut ainsi garder en tête que ces derniers doivent être compatibles et tolérés par le corps humain (contact avec la peau), flexibles tout en restant solides et doivent résister à l'eau et à l'usure. Le carbone, les polymères sont ainsi des idées que nous avons pu avoir qu'ils nous restent à approfondir.

Choix de l'illustration

Pour essayer de réaliser notre projet, nous essaierons d'imprimer en 3D la base la prothèse. Ensuite en modifiant les couverts, et grâce à un système de clip nous insérerons nos couverts sur cette base.

Seconde partie : Développement

Partie à compléter pour le 2 octobre.

Dossier économique

Le marché

Nous visons les personnes âgées, les personnes amputées, les personnes ayant des malformations de la main, les personnes en rééducation, et toutes autres personnes ayant une perte de force de la main. Nous comptons nous faire connaître dans les maisons de santé, les maisons de retraites ou encore les hôpitaux.

La stratégie commerciale et la communication

Notre marché sera basé sur la vente directe et la relation sans intermédiaire avec le client. Notre communication sera basé sur des affiches, flyers, dépliant,etc. Distribués dans les lieux cités précédemment. Nous souhaitons aussi créer un site internet,afin que le client de puisse facilement accéder à notre offre.

Les moyens (équipe, matériel, prestataires et fournisseurs)

  • Équipe: 4 Personnes: Responsable communication, responsable fabrication, trésorier, relation client.
  • Matériel: Imprimante 3D, Scanner 3D, bobine de plastique, ustensiles (couverts, outils...), scie à métaux, perceuse à colonne.
  • Fournisseurs: BP chemicals pour le plastique, URBN Chef pour les ustensiles.

Tableau de financement

Plan de financement Démarrage sur 1 an

(description)

Démarrage sur 1 an

(montants)

Année normale

(description)

Année normale

(montants)

Immobilisation incorporelles
  • locaux
  • frais de personnel
  • autres communication
Fabricarium, Equipe de 4personnes, Affiche, dépliants, flyers, Site internet 2000€ Local (~60m²) 700-1000€/mois
Immobilisations corporelles (investissements)
  • installation (aménagements)
  • mobilier et matériel
Imprimante 3D, Scanner 3D 0€ (utilisation du matériel du fabricarium) Imprimante 3D à résine, Scanner 3D Entre 8000-10000€
Remboursement annuel du capital de l'emprunt
Besoin en fonds de roulement
  • constitution
    • stock
    • loyer
    • assurance
    • publicité
Bobine de plastique, couverts, revêtement silicone 30-40€ par bobine, 120€ pour 30 sets de couverts, 20€ revêtement Résine SLA/DLP + 100 sets de couverts 150-200€/L, 450€ de couverts
Total besoins 3000€ 20000€
Capitaux propres
  • apport personnel
    • apport en nature
    • apport en numérique
  • apport des associés
apport personnel, Crowdfunding, Love money ~1000 ou 2000€ Crowdfunding 4000€
Emprunts prêt étudiants 20000€
Aide, prime, subvention ACCRE Exonération partielle de charges sociales ACCRE Exonération partielle de charges sociales
Ventes estimées 30 2000€ 100 6000€
Total ressources 3000-4000€ 30000€

Dossier technique de l'illustration

Analyse

Dans un premier temps nous avons réfléchi à la réalisation d'un moulage simple de la poignée tenue par la main du client. Pour ce premier moulage, nous avons décidé d'utiliser de la pâte à modeler qui lorsqu'on la presse dans notre main prend automatiquement la forme de la main. Ensuite, nous remodelons le moulage afin d'accentuer certains creux, corriger certaines imperfections, etc... Ensuite nous sommes allés à Centrale Lille afin d'utiliser un scanner 3D. Le résultat du scanner était très satisfaisant et fidèle à la réalité. Une des difficultés était de couvrir l'ensemble de l'objet scanné. En effet la modélisation 3D lors du premier scanner comportait des "trous" dûs aux "creux" de notre moule. Il a donc fallu effectuer plusieurs scanners sous différents angles et les superposer. Une fois le modèle 3D effectué, nous avons imprimé notre poignée en 3D. Encore une fois le résultat était plus que satisfaisant car l'impression était fidèle au modèle d'origine. La dernière étape est maintenant de modifier le scan3D afin de faire en sorte de pouvoir y fixer des ustensiles.

Bilan

Jusqu'à présent les résultats des différentes étapes sont très satisfaisants, il ne reste plus qu'à modifier le fichier 3D afin d'imprimer une poignée dans laquelle on pourrait y insérer des ustensiles.

Supports de communication

Supports de présentation

Présentation de notre produit: Cliquez Ici

Présentation de l'illustration

Modèle de poignée:

Poignee imp2.jpg