PCIS 2018/2019 P25

De Projets Polytech'Lille
Aller à : navigation, rechercher

Première partie : Définition du projet

Généralités

En pleine action !

Nom du projet

Desherbot

Nom de l'équipe

Delacteam 25

Nom des membres du groupe

Hassenforder Jérémie, Rodenas Eva, Jeannerot Colin, Gasnier Benjamin, Vallet Antoine, Peng Qingyun, Musto Toni, Leundeu Blondel Delors

Description du projet

Aujourdhui, les pesticides sont une menace pour la santé et l’environnement. Pour y remédier voici notre solution: Desherbot, un outil qui vous permettra de désherber vos plantations sans efforts tout en respectant l'environnement.

Que ce soit pour un grand ou moyen agriculteur, cet outil lui sera d’une grande aide. Greffé sur un robot Oz de la société Naïo, l'outil débroussaille toutes les mauvaises herbes, même entre les travées Il se repère dans le champ grâce au système de guidage du robot Oz de la société Naïo sur lequel il est monté. Pendant sa progression, un système de bras articulé va couper les mauvaises herbes ce qui va permettre de s'adapter à la pente éventuelle du terrain. L'outil se situera à l'arrière du robot. Il effectuera des mouvements oscillants de différentes amplitudes selon sa position (deux plantes sur les côtés ou l'espace entre les 2 plantes).

Présentation du concept

Objectifs

-Promouvoir le bio en limitant l'utilisation des produits chimiques.

-Désherber 100% de la surface d’un champs.

Clients et bénéficiaires

Grands producteurs et associations de producteurs locaux.

Modèle économique

Vente d'un produit.


Moyens humains et matériels à réunir

Humain: Ingénieurs, commerciaux et partenariat avec fabriquants de robots.

Matériel : chaîne de production (soudure, travail des métaux, montage).

Actions à développer

Concevoir, fabriquer l'outil, les accessoires.

Positionnement par rapport à deux concurrents

Envie de proposer un outil accessible à la fois pour des grands producteurs tout comme des producteurs à échelle moyenne voire locale.


Analyse du premier concurrent

Le premier concurrent potentiel de desherbot est un autre outil du robot désherbeur Oz, développé par la société Naio. Ce robot permet de passer dans les rangs de légumes et desherber sur son passage, pour cela il est équipé de plusieurs outils (bineuse, herse, rasette). Il a lui aussi un mode manuel et automatique. Il est équipé d'un boitier de configuration pour choisir le mode de fonctionnement. Son autonomnie de travail est assez faible (3h). Il dépose localement des herbicides sur les plants quand cela est nécessaire.

Analyse du second concurrent

Le second concurrent est une bineuse de Cuma. Cet outil est une bineuse classique, un tracteur pousse un soc équipé de dents qui passe dans l'inter rang pour désherber les rangs de plants. Il nécessite donc un travailleur pour guider le tracteur. La bineuse est réglable dans sa largeur. Il a un spectre d'efficacité assez large. Mais désherbe pas sur les rangs, ne convient pas à tout les sols et tout les plants.

Notre différenciation

Permet de passer entre les rangs.

Permet de désherber sans se fatiguer car automatique.

Écologique car, aucun herbicide utilisé, même localement.

Approprié pour des producteurs moyens ou même locaux.

Scénario d'usage du produit ou du concept envisagé

Description de l'utilisateur type

Considérons un agriculteur lambda. Il utilisait le glyphosate tous les jours pour protéger ses plantations de différentes mauvaises herbes. Malheureusement ces produits sont fortement toxiques, cancérigènes et seront interdit dès 2021. Il ne sait plus quoi faire, il ne peut pas arracher toutes les mauvaises herbes lui-même !

Nous avons la solution, Desherbot. Aujourd'hui l'agriculteur l'utilise tous les jours : ça lui a changé la vie. En effet c'est le seul robot qui permet d'enlever toutes les mauvaises herbes sans utiliser de produits chimiques. Complètement autonome, il fait confiance à cet outil et gagne ainsi un temps précieux. De plus depuis qu'il a acheté Desherbot, il se sent mieux dans sa tête car il est conscient de vendre des produits d'excellente qualité. Fier de son acquisition, il se considère comme pionnier du bio dans les cultures maraîchères de taille moyenne.

Scénario d'utilisation du produit

Tout d'abord, l'agriculteur doit paramétrer son robot Oz de la société Naïo en indiquant les dimensions de son champs (largeur des travées, distance entre deux plantes, longueur des allées...) à l'aide d'un logiciel.

Le matin, en arrivant sur son exploitation, il déclenche le robot en mode manuel pour l'amener sur le champs. Il bascule ensuite en mode automatique en appuyant simplement sur un bouton pour que le robot fasse le travail tout seul.

Le robot Oz, préalablement paramétré par l'agriculteur, va traverser les travées en coupant les mauvaises herbes à l'aide de notre outil Desherbot sur l'allée mais aussi entre les plantes.

Analyse du projet

Réponse à la question difficile

Questions:

1) Comment faire pour les mauvaises herbes grimpantes ?

2) Comment l'outil se repère dans l'espace ?


Réponses :

1) Elles seront coupées à la racine et sécheront toutes seules

2) L'outil utilisera le système de guidage laser du robot Oz.

Choix de l'illustration

Animation présentant le robot en action.

Plan cinématique 2D du système qui permet le desherbage entre les plantes.

Seconde partie : Développement

Dossier économique

Le marché

Forces Faiblesses Opportunités Menaces
Outil adaptable

Passe entre les rangs

absence d'herbicides

Fabrication française

dépend du robot desherbeur

Energie utilisé par l'outil de debrousailleuse

Outil utilisable uniquement pour les champs en travées


Interdiction prochaine du glyphosate

L'essor des robots et desherbeur mécanique (CA multiplié par 2)

Enjeux écologique/environnemental



Concurrents directs: robots / tracteurs

Concurrents indirects: Herbicide / la technologie qui peut rendre notre outil obsolète



La stratégie commerciale et la communication

Notre stratégie s'appuie sur un partenariat avec le leader des robots désherbeurs, Naïo. Le financement pourrait provenir de ce partenariat mais aussi des subventions de l'Etat qui soutient les initiatives écologiques.

Notre objectif est de prendre contact avec Naio avec une certaine crédibilité. Pour cela, nous comptons présenter notre outil aux coopératives agricoles afin qu'ils puissent nous soutenir.

Les moyens (équipe, matériel, prestataires et fournisseurs)

Pour créer notre outil, il nous faut une équipe d'ingénieurs qui va concevoir le modèle, des commerciaux qui vont chercher des subventions et négocie avec Naïo le partenariat. Pour finir, il faut trouver une entreprise industrielle qui va construire l'outil.

Tableau de financement

Plan de financement Démarrage sur 1 an Démarrage sur 1 an

(montants)

Année normale

(description)

Année normale

(montants)

Immobilisation incorporelles
  • locaux
  • frais de personnel
  • autres communication
local pour le travail de recherche des ingénieurs / 8 associées ingénieurs ( dont un technico-commercial) / Usine de fabrication 18 000 € pour le batîment

50 000 € pour l'usine

8 associés + usine de fabrication


50 000 € pour l'usine + 18 000 € (loyer)
Immobilisations corporelles (investissements)
  • installation (aménagements)
  • mobilier et matériel
matériels bureaux, ordinateurs 10 000 €
Remboursement annuel du capital de l'emprunt 50 000 €
Besoin en fonds de roulement
  • constitution
    • stock
    • loyer
    • assurance
    • publicité
Local

Assurances local

Brochures

18 000 €

200 €

300 €

Local

Assurance local

Brochures

18 000 €

200 €

300 €

Total besoins 18 500 € 18 500 €
Capitaux propres
  • apport personnel
    • apport en nature
    • apport en numérique
  • apport des associés
Emprunts 78 500 €
Aide, prime, subvention
Ventes estimées 5 robots 2 000 € l'unité soit 10 000 € 70 exemplaires 2 000 par outil soit 140 000 €
Total ressources 88 500 € 140 000 €

Dossier technique de l'illustration

Analyse

Bilan

Illustration.png


Supports de communication

Supports de présentation

Notre présentation

Présentation de l'illustration

Notre vidéo