PCIS 2018/2019 P34

De Projets Polytech'Lille
Aller à : navigation, rechercher

Première partie : Définition du projet

Partie à compléter avant le 12 septembre.

Généralités

Groupe Blue Innovation!

Titre du projet

Logo



MapMarket




Nom de l'équipe

Logo




Blue Innovation






Membres de l'équipe

Tillaux Damien (IMA)

Lollichon Naïa (GIS)

Rodrigues Léa (GB-IAAL)

Plaquin Benjamin (GTGC)

Six Pierre (SM)

Chiquet Kelly (SM)

Description-résumé (10 lignes max)

Notre Projet consiste à créer une application pour smartphone. Celle-ci est un guide GPS permettant de repérer tous les articles dans les grandes surfaces. Le concept est de rentrer sa liste de courses, afin que l'application vous indique le chemin à emprunter lors de vos courses, pour localiser les produits plus facilement. Cette application sera développée pour aider les personnes malvoyantes afin d'être plus autonomes, mais elle peut être également utilisée par tout le monde, pour un gain de temps.



Présentation du concept

Objectifs

Clients et bénéficiaires

Les principaux clients de l'application seront les personnes malvoyantes, ou les personnes pressées qui veulent gagner du temps mais aussi ceux qui ne connaissent pas le magasin où ils feront leurs courses .

Les bénéficiaires pourront être les différents magasins, les grandes surfaces et centres commerciaux.

Modèle économique

L'application sera gratuite pour les utilisateurs.

Elle sera principalement subventionnée par des publicités en lien avec les magasins, mais également, par des aides financières des associations pour malvoyants et des magasins participant au projet.

Moyens humains et matériels à réunir

Les moyens humains nécessaires pour le développement de notre projet sont un développeur pour la rédaction des codes informatiques, un commerciale pour effectuer les démarches financières au près des magasins pour obtenir des partenariats, et un responsable administratif pour l'ensemble des démarches administratives.

Le matériel nécessaire à la mise en place du projet serait constitué d'un ordinateur, d'un accès wifi, de serveurs en ligne et de téléphones. De plus, il faudrait des locaux pour abriter l'équipe du projet.

Actions à développer

Les principales actions à développer sont la création de l'application, la recherche de subventions pour le développement de l'application. De plus, la récupération et l'informatisation des plans des magasins pour le bon développement de l'application. Enfin, il faut effectuer des actions de communications et une phase de test.

Positionnement par rapport à deux concurrents

Analyse du premier concurrent

Il n'existe pas de réel concurrent dans le domaine d'application de notre projet. Cependant, des sociétés ont développé des systèmes de guide GPS comme l'autoguide pour les musées mais également des applications pour se guider en villes.

Analyse du second concurrent

Notre différenciation

Le marché que nous visons n'est pas actuellement représenté, car il s'agit d'un guide GPS pour le secteur des grandes surfaces, afin d'aider les personnes malvoyantes. Mais également, de faciliter la vie aux utilisateurs lambda de l'application.

Scénario d'usage du produit ou du concept envisagé

Description de l'utilisateur type

Thomas, 26 ans, malvoyant

Thomas souhaite prendre son indépendance. Il travaille chez Orange au service relation client. Grâce à l'application, il pourra faire ses courses selon ses besoins . Pour faire ses courses, un chemin lui sera indiqué par des annonces vocales.

Séverine, femme active, 40 ans, professeure de chimie . Elle vient de déménager dans une nouvelle région suite à une mutation.

Séverine souhaite gagner du temps lors de ses courses et de plus elle ne connait pas le magasin. Grâce à l'application, un chemin de guidage dans les rayons du magasin lui sera proposé, grâce à sa liste de courses préalablement éditer. Ce dernier sera aussi le plus court possible et précis.

Scénario d'utilisation du produit

L'utilisateur rédige sa liste de courses sur une page prédéfinie sur l'application, en essayant d'être le plus précis possible. Une fois arrivé dans le magasin partenaire de l'application, la personne lance l'application. Le GPS se met en route et lui indique le chemin le plus optimisé possible pour que celle-ci effectue ses courses facilement.

Analyse du projet

Réponse à la question difficile

Les autres groupes nous ont posé la question suivante : "Comment arriverez vous à géolocaliser précisément(par exemple à quelques centimètres prés)les usagers dans le magasin pour pouvoir se repérer correctement dans les rayons ?"

Notre réponse:

La géolocalisation précise est l'élément problématique, qui va nous bloquer le plus dans notre projet. En effet, on observe ce problème également dans les GPS pour voiture ou piéton. Nous pourrions utiliser les nouvelles technologies, par exemple des balises Bluetooth pour quadriller le magasin ou développer les technologies existantes afin de les adapter à notre projet et les rendre beaucoup plus précises.

Choix de l'illustration

Nous avons choisi, afin d'illustrer notre projet, de réaliser une présentation via une simulation/animation. Pour cela, nous aimerions réaliser une vidéo. Dans celle-ci, nous expliquerons le principe de notre application, son mode de fonctionnement (de la liste de courses, aux courses elles mêmes dans les magasins) ainsi que le design de l'application. Nous mettrons en scène les deux utilisateurs types que nous avons décrit précédemment.

Seconde partie : Développement

Partie à compléter pour le 2 octobre.

Dossier économique

Le marché

Les clients visés par l'application sont, dans un premier temps, les personnes malvoyantes car ils bénéficieraient d'une aide pour se guider dans les magasins grâce à des aides vocales de géolocalisation dans les magasins. Dans un second temps, il s'agit de l'ensemble de la population qui désire gagner du temps lors de leurs courses, mais également se guider facilement dans les magasins.

La stratégie commerciale et la communication

Il n'existe pas de concurrence dans le domaine dans lequel l'action de notre application s'inscrit. Il s'agit donc d'un avantage crucial.

Afin d'assurer la mise en place et la communication de l'application, un ensemble de démarches de tractations auprès des différentes chaines de magasins devra être effectué pour montrer l'avantage marketing que l'application pourrait leurs apporter. Il s'agira également d'un moyen pour faire la publicité de l'application via un partenariat passé avec les chaines de magasins participantes.

Les moyens (équipe, matériel, prestataires et fournisseurs)

L'équipe de base sera composée d'un développeur, d'un responsable de communication et d'un responsable d'administration. L'équipement requit serait composé d'ordinateurs, de téléphones, d'accès internet et d'autres fournitures informatiques afin de développer l'application.

Tableau de financement

Plan de financement Démarrage sur 1 an

(description)

Démarrage sur 1 an

(montants)

Année normale

(description)

Année normale

(montants)

Immobilisation incorporelles
  • locaux
  • frais de personnel
  • autres communication
  • Hébergement chez un incubateur de start up
  • Un développeur, un responsable d'administration et un chargé de communication
  • Déplacement pour rencontrer les directeurs de magasins
  • Gratuit
  • 43 680 Euros (sur 6 mois, charges incluses)
  • 1 200 Euros
  • Local de travail de 30 m²
  • Deux développeurs, un responsable d'administration et un chargé de communication
  • Déplacement pour continuer le démarchage de nouveaux partenaires
  • 4 200 Euros
  • 115 920 Euros
  • 1 000 Euros
Immobilisations corporelles (investissements)
  • installation (aménagements)
  • mobilier et matériel
  • Aucune
  • Aucune
  • 0 Euros
  • 0 Euros
  • Couts d'installation
  • Bureaux, Ordinateurs, téléphones, accès internet, serveurs, Imprimantes
  • 200 Euros
  • 7 600 Euros
Remboursement annuel du capital de l'emprunt
Besoin en fonds de roulement
  • constitution
    • stock
    • loyer
    • assurance
    • publicité
Total besoins

44 880 Euros

128 920 Euros

Capitaux propres
  • apport personnel
    • apport en nature
    • apport en numérique
  • apport des associés
  • Apport d'aide financier par les membres de la start up
  • Apport par la love money
  • 4 500 Euros
  • 1 500 Euros
  • Réinvestissement des ressources de l'année précédente
  • Apport par la love money ou autres investisseurs
  • 12 120 Euros
  • 1 500 Euros
Emprunts
Aide, prime, subvention
  • Prime pour la création d'une start up
  • Subvention des associations pour personnes malvoyantes
  • Subventions des magasins participants et revenue de la publicité (estimation à 40 au début de l'application)
  • jusqu'à 15 000 Euros
  • 2 000 Euros
  • 40 000 Euros
  • Subventions des nouveaux magasins participants et revenue de la publicité (estimation à 150 magasins)
  • 150 000 Euros
Ventes estimées

57 000 Euros

163 620 Euros

Total ressources

12 120 Euros

34 700 Euros

Dossier technique de l'illustration

Analyse

incrustation acceuil

Les Mises en scènes:

Nous avions décidé dans un premier temps de réaliser deux vidéos, mettant en scènes les deux clients types, afin d'illustrer les apports bénéfiques de notre application GPS pour les magasins.

  • Première mise en scène: Thomas, le malvoyant

Thomas est chez lui en train de parler par message, lorsque son ami qui l'aide à faire ses courses, lui apprend son indisponibilité. Cependant, ce dernier envoie à Thomas, le lien vers une application pour faire ses courses: MapMarket. Thomas lance l'application et rentre sa liste de courses comme indiqué par l'application.

Une fois arrivé au magasin, Thomas lance l'application est celle-ci le guide vers son premier article qui est une brioche.

  • Deuxième mise en scène: Séverine, la personne perdue

Séverine est nouvelle dans la région. Un peu perdue dans les magasins, une amie lui parle d'une nouvelle application pour faire ses courses facilement sans se perdre: MapMarket. Curieuse, Séverine télécharge l'application sur son téléphone.

Arrivée au magasin, Séverine tente de faire ses courses mais elle se perd dans le magasin. C'est alors, qu'elle décide d'utiliser l'application. Elle rentre les articles qui l'intéressent et grâce à l'application, Séverine arrive à se guider dans le magasin.

Techniques envisagées pour la réalisation de la vidéo:

Nous avons décidé d’effectuer des prises de séquences, puis de les relier entre elles grâce à un montage vidéo, pour des raisons de simplicité car il n'était pas possible de bloquer plusieurs allées d'un magasin pour le tournage de la vidéo en une prise.

De plus, nous avons décidé d'enregistrer l’entièreté de la bande son à part, afin d'éliminer tous les sons parasites. Cette bande son sera composée d'une voix off, du son de l'application et d'une musique d’ambiance.

Enfin, nous avons choisi d’incruster des effets visuels sur la vidéo qui passe par la mise en place de bulles sms, mais également d'implémentation de pages de l'application directement dans le téléphone.







Bilan

Suite au tournage de la première, nous avons pris conscience de la difficulté de tourner dans un lieu public. De plus, suite au tournage, nous nous sommes aperçu qu'une seule vidéo sur un des deux clients types était amplement suffisante pour comprendre le principe de fonctionnement de l'application. Et dans le cadre de la limite de durée de la vidéo, soit 1 minutes et 30 secondes, le tournage de la première mise en scène (Thomas, le malvoyant) exploitait déjà le temps alloué.

Supports de communication

Supports de présentation

Notre présentation

Présentation de l'illustration

Notre vidéo