PCIS 2020/2021 P18

De Projets Polytech'Lille
Aller à : navigation, rechercher

Première partie : Définition du projet

Partie à compléter avant le 15 septembre

Généralités

2020 P18 equipe.jpg

Titre du projet

DisWaste

Nom de l'équipe

Les DisWaster

Membres de l'équipe

Charlotte MERCIER (Ins), Julien DUMON (SE), Violaine DUPENT (Mec), Nina HENWOOD (IS), Ezra GATTOBIGIO (Mat), Fatou Quinet Fall DIOP (GC), Réjane DUVIEUBOURG (GBA)

Description-résumé (20 lignes max)


DisWaste est une application mobile qui regroupe les dates de péremption réelles des produits alimentaires, des conseils de conservation et des recettes de cuisine. Le but étant de ne pas gaspiller, d'utiliser les produits jusqu'au bout et même après la date de péremption indiquée sur le produit! En scannant ou en recherchant les produits vous tomberez sur toutes les informations concernant la conservation avant et après ouverture du produit et des recettes de cuisine le concernant. Pour les fruits et légumes, vous pouvez choisir entre différentes descriptions et photos fournies par l'application concernant l'état du produit. En fonction du descriptif l'application vous indique le nombre de jours qu'il vous reste pour le consommer.

Présentation du concept

Description détaillée

Clients et bénéficiaires

Cette application est destinée aux particuliers possédant un smartphone qui souhaitent réduire le gaspillage et leur consommation.

Modèle économique

C'est une application gratuite monétisée par les publicités en bannière. Il y a également possibilité d'adhérer à l'abonnement premium qui permet d'avoir une application sans publicité, des notifications concernant les DLC réelles des produits scannés (alerte à l'approche de la date limite pour les produits enregistrés) et un mode hors-ligne qui permet de consulter l'application sans connexion internet. Réduction sur l'abonnement premium en parrainant un nouveau client. Partenariat avec les grandes surfaces afin d'installer des QR code permettant le téléchargement de l'application sur le smartphone.

Moyens humains et matériels à réunir pour démarrer

Pour les moyens humains : Nous avons besoin d'un développeur ( pour coder l'application c'est à dire la forme), un biologiste alimentaire (pour donner les conseils pour utiliser la nourriture bientôt périmée), un designer (pour améliorer le graphisme de l'application), un cuisinier (pour créer les recettes), les partenaires (pour fournir les publicités et leur base de données)

Pour les moyens matériels : Nous avons besoin d'ordinateur pour coder l'application, un laboratoire/cuisine pour tester les dates de péremption, des études de date de péremption sur différent aliment.

Positionnement par rapport à deux concurrents

Analyse du premier concurrent

Notre premier concurrent est l'application CheckFood, elle lutte contre le gaspillage alimentaire. Il faut scanner le code-barre des produits avec l'application et renseigner leur date de péremption. On peut voir la jauge de péremption de chaque produit et recevoir des alertes pour pouvoir décider à temps quoi faire de ces aliments. Cette application se rapproche de la notre par ses deux principales action :

- crée une bibliothèque des produits scannés pour pouvoir y accéder facilement

- averti l'utilisateur lorsque le produit va être périmé

En termes d'outils de communication, CheckFood possède un site internet très moderne et épuré. Ils ont profité d'un passage sur une émission télévisée (France 5) dont la vidéo y est retranscrite. Il ne semble pas y avoir de gestion spécifique de leur communauté (page ou groupe Facebook ou sur d'autres médias...). En revanche, les médias de communications concernant leurs développeurs (5emegauche) est très importante.

5emegauche est une petite entreprise spécialisée dans le développement informatique, et qui cherche au niveau structurel à rester à taille humaine pour rechercher la proximité avec ses clients.

Analyse du second concurrent

Notre deuxième concurrent est frigo magic. Cette application permet d'établir des recettes grâce aux produits restant dans votre frigo. Il suffit d'inscrire tous les produits que vous avez dans votre frigo et l'application donne différentes recettes. Cette application se rapproche de la notre par ses deux principales action :

- donner des recettes avec les produits restant pour eviter de les jeter

- prenne en compte ton régime alimentaire pour donner des recettes adaptées.

L'entreprise est composée d'un directeur et de 6 employés (un commercial, un chef...) Au niveau de la communication, ils possèdent un blog "frigomagic.com", on peut également les retrouver sur facebook, youtube... Frigo Magic a été téléchargée entre 100 et 500 milles fois et sur le Google Play, elle obtient une note moyenne de 3,8/5 sur 940 évaluations.

Notre différenciation

Le point commun de nos 3 applications est que ce sont des applications contre le gaspillage alimentaire leur thématique est donc de limiter de jeter des produits qui pourraient encore servir. L'application Checkfood donne tout comme la notre, des informations sur les dates de péremption. Néanmoins la notre fait bien plus que ça, en effet notre application donne la "vraie" date de péremption, c'est à dire qu'elle indique combien de temps après la date de péremption le produit peut encore être utilisé. L'application "frigo magic" donne des recettes en fonction de ce que l'on possède dans notre frigo pour ne pas avoir à les jeter.Notre application donne des recettes à base de produit qui ne sont plus "bon" selon la date de péremption mais toujours consommables (pain rassis...) De plus, notre application est gratuite pour toute la durée de l'utilisation, il n'y a pas d'obligation d'abonnement, il n'y aura que des publicités pour assurer notre rémunération. Mais si les pubs incommodent les consommateurs, ils peuvent souscrire à un abonnement Premium mensuel qui enlèvera les pubs, et donner un accès à l'application sans connexion internet.

Scénario d'usage du produit ou du concept envisagé

Description de l'utilisateur type

L'utilisateur type est une personne qui se préoccupe du gaspillage, mais également qui souhaite faire des économies, c'est à dire consommer les produits alors que d'autres personnes les auraient jeter. Tout le monde peut être un utilisateur à partir du moment où il possède un smartphone et un frigo.

Scénario d'utilisation du produit

En ouvrant l'application, on peut scanner le code-barre du produit. Elle reconnaît le produit et l'utilisateur renseigne la date de péremption indiquée sur l'emballage. L'application donne la "vraie date" de péremption et la date limite de consommation du produit. Si l'utilisateur possède un compte premium, il peut choisir d'être notifié quand un de ses produits arrivent à sa date limite de consommation. Grâce à l'abonnement il peut également scanner ses produits en mode hors-ligne et accéder à toutes la bibliothèque de l'application sans connexion internet. Pour ce qui est des fruits, légumes, produits de base (farine, sucre, oeufs...) et produits sans code-barre, il suffit de balayer la page vers la droite et de faire une recherche dans la bibliothèque de l'application. En sélectionnant le produit correspondant, il faut indiquer son état; plusieurs descriptions et photos sont disponibles pour l'illustrer. En fonction de l'état du produit, l'application donne des recommandations de conservation ainsi que des recettes qui permettent de réutiliser les produits même si ils sont en fin de vie. Si l'utilisateur balaye vers la gauche, il peut retrouver tous les produits qu'il a scanné par ordre chronologique, avec leur date de péremption réelle, les astuces de conservation ainsi que des recettes. L'utilisateur aura également la possibilité d'uploader ses propres conseils et/ou recettes. Elles seront alors vérifiées par nos équipes (cuisinier en chef, qualité sanitaire...) et si elles valident, le contenu pourra être partagé à l'ensemble des utilisateurs. De cette manière, une communauté pourra s'installer autour de l'application. Une fonction permettra enfin de renseigner à l'application la date à laquelle on a ouvert un produit périssable (lait...), afin qu'elle nous alerte de la durée pendant laquelle on peut le consommer une fois ouvert.

Analyse du projet

Réponse à la question difficile

La question difficile concerne la monétisation de l'appli. Vaut-il mieux rester sur un régime de monétisation par la pub ou privilégier l'abonnement?

La plupart des solutions de monétisation par la pub présentes sur le marché fonctionnent au nombre de clic. C'est le clic de l'utilisateur sur la bannière qui rémunère le développeur de l'appli. Ce système est donc facile à mettre en place mais représente un risque et est difficile à prévoir.

A l'inverse, l'abonnement sera certainement déployé dans une moindre mesure mais représente une plus forte garantie pour le développeur.

Cumuler une version gratuite avec publicités et un abonnement permettrait d'équilibrer les notions de rentabilité et de risque.

D'autres solutions existent également comme les achats in-app. On pourrait par exemple proposer à l'utilisateur un accès complet via un abonnement, où d'acheter les fonctionnalités supplémentaires à l'unité sous forme d'achats in-app (sans retrait de la pub pour le dernier cas).

Choix du POC

Le POC de notre projet consistera en une maquette visuelle réalisée grâce au logiciel "Axure RP 9". Nous obtiendrons ainsi un prototype visuel et fonctionnel sur les interactions avec l'utilisateur (boutons, swipes...). Les données qui seront affichées sur cette maquette seront donc fixes (les parties se trouvant derrière l'application, c'est-à-dire les bases de données et le middleware par exemple, ne seront quant à elles pas mises en place pour le POC), mais elle nous permettra de rendre compte de manière concrète de ce que verra l'utilisateur ainsi que de la manière dont il pourra utiliser les fonctionnalités de l'application.

Ce POC contiendra alors toutes les fonctionnalités et les visuels qu'un utilisateur expérimenterait en l'utilisant.

Concernant les parties qui nécessitent de communiquer soit avec un élément "soft" (bases de données...) ou "hard" (le scan qui passe par l'appareil photo du téléphone...), nous pourrons comparer avec des applications déjà existantes et qui utilisent ces systèmes afin de prouver leur faisabilité.

Afin de tout de même consacrer une partie de notre preuve sur ce qu'il se passe derrière l'application, nous allons réaliser un schéma UML afin de modéliser les éléments que devra contenir la base de données, ce qui permettra de montrer concrètement les bases sur lesquelles celle-ci devrait être construite.

Préparation du POC

remplir au plus tard pour le 16 septembre pour que l'école fasse les achats

les matériaux et pièces dont vous souhaitez disposer le 28 septembre :

pour les composants électroniques

pour les matériaux

pour tous autres besoins, soyez très précis.

Seconde partie : Développement

Partie à compléter pour le 29 septembre 2020

Dossier technique de la preuve de concept

Compte-rendu de vos réalisations

Résultats et Bilan

présenter le résultat de votre travail expérimental (photos par exemple) et conclure

Dossier économique

Le marché

Nos clients sont des personnes soucieuses de leur consommation ainsi que du gaspillage. Notre application permet avant tout à chaque utilisateur de réduire le gaspillage ainsi que d'économiser de l'argent. Notre service est gratuit, il est donc financé par les publicités qui s'affichent sur l'application. Par contre l'application possède un abonnement Premium qui possède plusieurs avantages et qui coûte 2,99€ par mois. Cela permet de fidéliser le client et de faire rentrer de l'argent en plus des publicités. Notre activité sera lancé directement sur les stores de différents mobiles, nous pensons notamment à l'Apple Store ou le PlayStore. Nous comptons également faire une campagne de publicités sur les réseaux sociaux afin de toucher le plus de monde possible pour le lancement. Les premiers utilisateurs seront donc les créateurs de cette application ainsi que les personnes présentes sur les réseaux sociaux qui sont sensibles à cette démarche.

La stratégie commerciale et la communication

Tout d'abord, pour faire connaître l'application nous avons prévus de mettre en place un partenariat avec les grandes surfaces. Nous leur feront de la publicité sur notre application et en contrepartie ils afficheront dans leurs magasins des photos et des annonces de notre application. Nous allons aussi payer les réseaux sociaux pour qu'ils nous fassent de la publicité et nous pourront ainsi compter sur le partage des utilisateurs des réseaux sociaux. Dans nos publicités, nous feront de la sensibilisation au gaspillage alimentaire pour inciter les gens à vouloir réduire leur impact négatif sur l'environnement et réduire leur déchets de nourriture en utilisant notre application. Un autre argument de vente qui pourra être mis en avant est celui qu'avec notre application les usagers pourront faire des économies.

En utilisant cette stratégie commerciale, nous visons un public à l'échelle nationale. Elle sera disponible sur Appstore et Playstore.

Ensuite, l'application possèdera un logo simple avec de la couleur et un nom accrocheur pour marquer l'esprit des clients potentiels.

Pour finir, nous pourrons compter que notre application sera très complète. Elle fera une liste de ce qu'il y a dans notre frigo et nous indiquera la date limite de consommation (DLC) ou la date de durabilité minimale (DDM). Elle précisera aussi jusqu'à quand peut-on réellement manger un aliment après sa DLC ou sa DDM et comment le manger avec des recettes élaborer par nos soins. Tout cela dans un design simple et épuré.

Les moyens (équipe, matériel, prestataires et fournisseurs)

Pour réaliser notre projet, il nous faudra tout d’abord un développeur qui nous permettra de crée notre application, c’est un processus qui va prendre environ 3-4 semaines pour un seul développeur pour l’application qu’on payera 35 € l’heure. Il nous faudra aussi un designer pour faire le design de l’application, ce qui nous coutera environ 35 € l’heure aussi, et ça sera un travail qui durera environ entre 1-3 semaines. Pour ce qui est des conseils sur comment bien conserver ses aliments et les vraies dates de péremption on utilisera les bases de données.

Plan de financement initial

Plan de financement Démarrage (description) Démarrage (montants)
Investissements corporels
  • installation (aménagements)
  • mobilier et matériel
Ordinateurs et téléphones mobiles
Investissements incorporels
  • locaux
  • personnel (employés)
  • autre
Pas de locaux nécessaires

Développeur, designer, biologiste alimentaire(sous-traitance), cuisinier(sous-traitance), partenaires(base de données et publicitaires)

Serveurs des prestataires

25€ pour le PlayStore à payer une seule fois

99€ pour l'AppStore à payer une fois par an

10 000€ pour la conception de l'application (prestations et logiciel)

100€ pour l'hébergement de l'application par mois

9 300€ pour la maintenance

Besoin en fonds de roulement
  • constitution du stock
  • loyer
  • assurances
  • publicité
Publicité en bannière de l'application

Campagnes publicitaires sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter)

Total besoins 20 000€ environ
Capitaux propres
  • apport personnel
    • apport en nature
    • apport en numérique
  • apport des associés
Utilisation de nos propres ordinateurs pour le début
Emprunts Pour commencer le projet et avoir de la marge 30 000€ environ
Aide, prime, subvention Pas de primes ni de subventions
Ventes estimées Les ventes peuvent fluctuer en fonction du bon ou mauvais démarrage de l'application sur le marché des applications anti-gaspi.
Total ressources



Supports de communication

Supports de présentation

Notre présentation

Notre support de présentation est une vidéo montée sur iMovie où nous montrons des images choquantes des conséquences du gaspillage et de la surconsommation. Cette vidéo sera diffusée devant les jurys pendant notre discours.

Présentation de la preuve de concept

Notre vidéo