PCIS 2020/2021 P3

De Projets Polytech'Lille
Aller à : navigation, rechercher

Première partie : Définition du projet

Partie à compléter avant le 15 septembre

Généralités

à remplacer par votre équipe en situation !

Titre du projet

La Smartfood Box

Nom de l'équipe

Eat&Chill

Membres de l'équipe

BACCAR Ayman,

BAL Dorian,

BA OTHMAN Maher,

BEGORRE Antoine,

BELKHIR Ramdane,

BENABBOU Amira,

BOUAYAD Salma.

Description-résumé (20 lignes max)

L’équipe Eat&Chill vous propose la Smartfood Box. Cette boîte innovante permettra un échange solidaire de fruits et légumes, cultivés en favorisant une optique "sans-pesticides", entre particuliers mais aussi avec certains producteurs locaux. Cette Box Anti-Gaspillage, connectée à son application, vous permettra de connaitre à tout moment les fruits, légumes et plantes aromatiques (séchées ou pas) de saison qu’elle contient. Ainsi, tous les produits cultivés dans votre jardin ou sur vos terres que vous soyez agriculteur ou non, pourront être retrouvés dans cette boîte, à l'attention de tous ses utilisateurs à prix attractif. L’application vous permettra d'obtenir la localisation de vos Box, de recevoir des suggestions recettes adaptées aux produits disponibles, celle-ci présentera aussi une date maximale de consommation pour chaque produit.

Présentation du concept

Description détaillée

Clients et bénéficiaires

Nous allons fonctionner de la même manière qu'une application proposant des services en ligne (par exemple Airbnb et Vinted )dans laquelle des particuliers et des producteurs voulant éviter le gaspillage alimentaire peuvent proposer des produits (fruits, légumes, herbes aromatiques) à donner, échanger ou à vendre à des prix assez bas, puisque notre principale mission reste l'anti gaspillage. Tout échange se fera via nos Smartfood Box dans lesquelles des dépôts et retraits de produits pourront être faits. Selon les produits choisis et les tendances des utilisateurs, nos algorithmes pourront leur proposer des recettes adaptées et de saison, nous pourrons même envisager des partenariats avec des maîtres culinaires et des maisons d'édition.

Les box, dépendant des régions et des législations locales, seront déposées dans un espace public ou dans des espaces situés près d'habitations (ville et village de moyenne taille) afin de réduire la distance domicile/Smartfood Box et ainsi limiter notre empreinte carbone. Cela favoriserait aussi les interactions entre nos utilisateurs.

Les bénéficiaires de cette innovation seront avant tout les particuliers qui pourront récupérer gratuitement ou acheter des produits de saison mais aussi y vendre ou donner des fruits et légumes du jardin. Les producteurs locaux pourront aussi en bénéficier car ils pourront obtenir une publicité générée par le biais de notre application et ainsi se faire reconnaître à plus grande échelle en donnant ou vendant à bas coût par le biais de la Box leurs excédents ou invendus de récoltes.

Il sera cependant vivement encouragé que les dépositaires cultivent eux-mêmes les fruits, légumes ou plantes aromatiques qu'ils déposent (dans leur jardins personnels par exemple), et ce dans un effort de réduction de pesticides mais tout origine de produits serait acceptée tant que l'objectif d'une consommation responsable et d'anti gaspillage est fixé.

Modèle économique

L'application sera téléchargeable gratuitement. Les revenus de l'entreprise seront générés par la location de la Smartfood Box aux entreprises intéressées par le concept et souhaitant mettre leur produits en avant dans nos Smartfood Box, mais aussi par la mise en place de nos Smartfood Box dans l'espace public à disposition des particuliers et producteurs pour la vente (ou simple échange si ils le souhaitent) de leurs excédents alimentaires. Des publicités ainsi que des sponsors seront intégrés dans l'application dans le but de promouvoir les producteurs locaux. Ces derniers pourront aussi recevoir des dons provenant des particuliers. Ces dons pourront être faits directement dans l'application de la Smartfood box. Afin de couvrir les frais d'activités de nos installations et de nos plateformes, nous prélèverons une commission à chaque transaction commerciale entre deux usagers.

Moyens humains et matériels à réunir pour démarrer

Nous aurons besoin de développeurs d'application afin de concevoir la Smartfood app, d'une équipe chargée de la conception des Smartfood Box ainsi que de leurs entretiens réguliers (contrôles hebdomadaires de ce qu'elle contient, nettoyage, tri des aliments ayant dépassés leur date de limite de péremption...), et de chargés de communication et de sensibilisation qui travailleront auprès des producteurs locaux (possibles sponsors) et des particuliers.

Afin de mener à bien notre projet, nous devrons aussi disposer de moyens matériels. Dans un premier temps, nous devrons disposer d'équipements informatiques nous permettant de gérer notre entreprise mais aussi de concevoir l'interface de notre application par exemple. Nous devrons aussi disposer du matériel nécessaire à la réalisation de la Box que nous définirons lors d'une réunion d'équipe.

Positionnement par rapport à deux concurrents

HopHopfood

Notre premier concurrent est l'entreprise HopHopfood qui propose par le biais d'une application gratuite un moyen d'échange alimentaire (de toute nature) dans l'optique d'une lutte anti-gaspillage et anti-précarité alimentaire. Cette entreprise s'axe sur une pratique de dons entre particuliers et sur une activité de commerces solidaires.

Les dons entre particuliers se font par le biais d'une application, sur un système de propositions et de réservation de produits alimentaires à prix réduit. L'échange se fait directement de particulier à particulier. Les commerces peuvent aussi faire parti du réseau de solidarité mis en place par l'entreprise, en faisant des dons alimentaires. Les bénéficiaires (personnes rencontrant des difficultés à se nourrir) pourront disposer d'une sélection de produits à bas coût (en quantité limitée).

Jette pas partage

Notre second concurrent est l'entreprise Jette pas partage. Ce groupe propose une lutte contre le gaspillage alimentaire. Jette pas partage propose de réaliser des échanges d'aliments de toute nature. Les donneurs peuvent être des particuliers, des entreprises mais aussi des associations. La collecte peut se faire par le biais de livreurs bénévoles mais aussi directement du donneur au receveur ( particuliers ou associations bénévoles). Les annonces de dons et les prises de rendez-vous se font directement sur la plateforme internet de l'entreprise.

Notre différenciation

Nous nous différencions de ces entreprises à plusieurs niveaux. Dans un premier temps, nos échanges sont matérialisés par la Smartfood Box jouant le rôle de plateforme d'échange. Cette Box étant visible par le grand public pourra attirer davantage d'attention et se démarquer de systèmes complètement dématérialisés.

De plus, nous souhaitons développer la convivialité des échanges en proposant une possibilité de découvrir l'activité des particuliers et des producteurs de par des posts, de leurs récoltes personnelles (photos de leur jardin) ou de leur culture, sur l'application.

Ensuite, nous encourageons les jeunes travaillant en lycée professionnelle et autres à se former dans le métier de menuiserie en leur fournissant les matériaux nécessaires à notre SmartFood Box.

Enfin, la nature de nos produits échangés diffère de celle de nos concurrents. En effet, des fruits, légumes et plantes aromatiques de proximité ont un prix libre dépendant seulement de la volonté du fournisseur. Ainsi, l'optique d'une lutte anti-pesticides mais aussi anti-gaspillage doit être favorisée.

Scénario d'usage du produit ou du concept envisagé

Description de l'utilisateur type

Utilisateur type ?

L'utilisateur type est engagé dans la lutte contre le gaspillage alimentaire et l'utilisation de pesticides. Cette personne cherche à manger sain et aime jardiner. Il peut aussi être défini comme une personne cherchant à manger sainement et à prix raisonnable et réduit.


En quoi notre service/produit est-il adapté aux utilisateurs cibles ?

Notre service est proposé par l'intermédiaire d'une application gratuite et d'une box disponible sur un rayon de 3km, il est donc facilement accessible. De plus, il permet de découvrir des producteurs locaux et d'échanger avec eux et d'autres particuliers (par le biais de publications dans l'application). Enfin, il propose un moyen de manger sainement et de lutter contre le gaspillage alimentaire.


En quoi notre service et ses interfaces répondent-ils aux attentes des utilisateurs ?


La Smartfood Box et son application sont simple d'utilisation et proposent, dans une optique de lutte contre le gaspillage et les pesticides, de consommer mais aussi de découvrir des fruits, légumes et plantes aromatiques de saison.

L'application permet aussi d'apprendre à cuisiner en proposant, sur mesure, des recettes dépendant des ingrédients sélectionnés par l'utilisateur dans la Box.

Ce produit permet de tisser des liens de confiance entre particuliers mais aussi avec les producteurs locaux en présentant à plus large public les activités agricoles de ces derniers. La découverte et le soutient de producteurs locaux est donc rendue possible.

Ajoutons que la provenance des produits contenus dans la Box est connue ce qui contribue à une traçabilité claire des produits échangés.

En quoi notre service est utile, appropriable et permet à l’utilisateur d’atteindre ses objectifs ?

Notre service est non-contraignant car les utilisateurs peuvent trouver près de chez eux une Smartfood Box et y déposer des produits à tout moment. Ce service leur permet aussi de disposer d'une variété de produits saisonniers et ainsi d'enrichir leur alimentation, le tout à des prix raisonnables.

Scénario d'utilisation du produit

Tout a commencé lorsque Marie s’est lancée dans le jardinage. Après des mois de travail, elle a réussi à cultiver des fruits, des légumes mais aussi des plantes aromatiques dans son jardin. A l’issue de ce travail laborieux et extrêmement gratifiant, le tout dans une optique de réduction de l'usage des pesticides, notre utilisatrice a obtenu une très bonne récolte qu’elle et son entourage ne pourront malheureusement pas consommer entièrement. Heureusement la Smartfood Box est là ! Dans un rayon de 3 km, Marie pourra trouver une box et y déposer le surplus de sa récolte pour le vendre. Elle pourra en plus repartir avec des fruits et légumes différents si elle le souhaite, le tout pour une somme raisonnable ! Une fois les produits déposés, elle devra en informer les autres utilisateurs de la Smartfood Box en mentionnant dans l'application la date limite de consommation du produit selon elle. Par la suite, l’application enverra une notification aux autres usagers, pour leur informer d'un nouveau dépôt ou achat. En suivant, ce même principe, les autres utilisateurs devront faire mention de leur activité dans l'application. Ainsi, tous les usagers en seront avertis et ne se déplaceront pas pour rien.

Analyse du projet

Réponse à la question difficile

Lors de la confrontation de notre projet deux questions difficiles se sont posées à nous. La première fut la suivante : "Comment optimiser la structure de notre Smartfood Box pour que celle-ci soit plus fonctionnelle et que le phénomène d'entassement des aliments ne puisse pas être rencontré ? ". Une deuxième question fut posée : "Comment inciter notre clientèle à l'utilisation de notre produit ?"

Comment optimiser la structure de notre Smartfood Box pour que celle-ci soit plus fonctionnelle et que le phénomène d'entassement des aliments ne puisse pas être rencontré ?

Au début de notre réflexion, nous avions projeté de développer une boite composée d'une porte et de plusieurs étagères. Cependant, la première problématique posée par un possible phénomène d'entassement nous fit revoir la structure de notre boîte. Nous avons ainsi souhaiter supprimer tout fond et avons donc opté pour deux portes, situées de part et d'autre de la boite. De ce fait, chaque compartiment des aliments serait accessible. Cette idée est d'ailleurs renforcée par les dimensions choisies : 80 cm de la porte avant à la porte arrière de telle sorte à ce que le centre de l'étage soit accessible. Nous avons choisi de compartimenter nos étagères et d'y placer des casiers dans le but de préserver les aliments déposés et d'éviter l'addition de dommages. Enfin, nous avons mis en place une isolation de la boite qui a pour dessein d'apporter une protection des aliments vis à vis de la chaleur et du froid. Ceci nous permettrait de minimiser la consommation d’énergie de la boîte.

Comment inciter notre clientèle à l'utilisation de notre produit ?

Afin de répondre à cette problématique, nous avons cherché à comprendre ce qui pourrait amener une réticence à l'utilisation de notre produit chez de potentiels utilisateurs afin de tenter de palier à ces problèmes et d'amener plus facilement ces possibles usagers à l'utilisation de la Smartfood Box.

La difficulté majeure rencontrée lors de la mise en place de tels projets est de gagner le confiance de l'usager. Celui-ci peut en effet avoir des appréhensions quant à la qualité du produit, sa provenance, l’hygiène des dépositaires mais aussi celle de la boite, etc ... De ce fait, nous avons décidé de mettre en place un système de contrôle fréquent permettant ainsi d'entretenir la Smartfood Box (réparations et nettoyages)et de trier les fruits, légumes et plantes aromatiques selon leur état.

L'accessibilité et la simplicité d'utilisation sont aussi recherchées chez les utilisateurs. De ce fait nous proposons un service pour nos usagers corrélés à une application complète proposant des fonctionnalités utiles telles que le contenu des boîtes en temps réel avec un système de réservation de produits le temps d'un trajet (produit réservé sur 40 minutes maximum) afin d'éviter des déplacements inutiles, l'état général des produits déposés et la localisation des Smartfood Box par exemple. De plus, nous proposons une proximité des Box qui les rend facile d'accès : de l'ordre d'une boite tous les 3km.

Enfin, pour développer davantage l'aspect attractif de notre produit, nous souhaitons développer une fonction de recette sur mesure dépendant des aliments récupérés dans la Smartfood Box. Des recettes basées sur des produits peu communs ou difficiles à cuisiner pourront par la même occasion être proposées et inciter à la découverte et à la variété de produits.

Choix du POC

Pour valider notre concept nous avons fait le choix de réaliser une maquette physique « artisanale » qui servira également de support pour la réalisation d'une expérience. En effet, nous allons réaliser une maquette (échelle 1/4) de notre Smartfood box en s'attardant plus particulièrement sur l'isolation de celle-ci. Une fois la maquette réalisée nous pourrons étudier l'évolution de la conservation de produits frais (fruits, légumes, herbes aromatiques) placés dans le prototype en se basant sur des observations sur une durée de 4 jours. En expérience témoin, nous placerons des produits similaires dans une boîte à chaussures le tout soumis aux mêmes conditions environnementales de la Smartfood Box miniature. Sur le même schéma, un suivi de l'aspect des fruits témoins sera fait, en même temps que celui des fruits contenus dans le prototype.

Nous pourrons ainsi, par comparaison de l'expérience témoin et de l'expérience prototype, nous positionner quant à la qualité isolante de notre produit.

Préparation du POC

Matériaux nécessaires à la réalisation de notre projet :

Panneau contreplaqué peuplier, Ep.10 mm x L.250 x l.122 cm, https://www.leroymerlin.fr/v3/p/produits/panneau-contreplaque-peuplier-ep-10-mm-x-l-250-x-l-122-cm-e1400533223 1 exemplaire

Charnière universelle acier pour meuble, L.50 x l.30 mm, https://www.leroymerlin.fr/v3/p/produits/charniere-universelle-acier-pour-meuble-l-50-x-l-30-mm-e20460, 4 exemplaires

Clous moulure Acier, STANDERS tête plate, Diam.1.3 x L.20 mm, https://www.leroymerlin.fr/v3/p/produits/clous-moulure-acier-standers-tete-plate-diam-1-3-x-l-20-mm-e122503, 1 exemplaire

Panneau en polystyrène extrudé XPS SOPREMA, 1.25x0.6m, Ep.20mm, R=0.60, https://www.leroymerlin.fr/v3/p/produits/panneau-en-polystyrene-extrude-xps-soprema-1-25x0-6m-ep-20mm-r-0-60-e1500092135, 1 exemplaire

Joint de porte et fenêtre universel AXTON de 1 à 7 mm x 5.5 m blanc, https://www.leroymerlin.fr/v3/p/produits/joint-de-porte-et-fenetre-universel-axton-de-1-a-7-mm-x-5-5-m-blanc-e153913, 1 exemplaire

Colle polystyrène Dalle plafond AXTON, 1 kg, https://www.leroymerlin.fr/v3/p/produits/colle-polystyrene-dalle-plafond-axton-1-kg-e1501662963, 1 exemplaire


Récupération au niveau de l'école si possible:

- 1 boite en carton ou des morceaux de carton récupérés - Deux marteaux - Un cutter - Une machine à couper du bois ou une scie - de la gouache ou autre peinture de création - 15 cm de ficelle ou cordelette

Seconde partie : Développement

Partie à compléter pour le 29 septembre 2020

Dossier technique de la preuve de concept

Compte-rendu de vos réalisations

Nous avons modélisé les pièces de notre maquette sur le logiciel Onshape, par la suite on a transféré nos plans sur Inskape. Enfin nous avons découpé les pièces de notre maquette au laser, sur un contreplaqué de 3mm d'épaisseur, grâce à l'aide du gérant du Frabricarium.


2020 P03 POC.png Smartfood box.png maquette 3D et son plan 2D (dessin technique) avec les dimensions


A la suite, nous avons assemblé les différentes pièces de notre box entre elles pour réaliser une maquette à l'échelle 1/4 de notre Smartfood Box.

Decoupage maquette.jpg Maquette finale.png découpage laser au Fabricarium et maquette finale en séchage

Pour finir, nous allons réaliser une expérience pour démontrer la conservation de fruits et légumes dans notre boîte.

Résultats et Bilan

Voici deux images de la future application connectée permettant aux utilisateurs d'accéder à toutes les fonctionnalités disponibles!


Applipage 1.png Applipage2.png

Ainsi, nous avons finalisé la maquette et réalisé un autre modèle de boîte:

Boite groupe 3.jpg Maquette bis.jpg


Nous avons également stocké à l'intérieur et à l'extérieur de tomates, et nous les avons surveillés pendant plusieurs jours. La période d'étude est pour le moment trop courte pour que nous puissions conclure sur l'efficacité de la conservation des légumes :


Boite tomate jour 1.jpg

Dossier économique

Le marché

Nos utilisateurs sont des particuliers et producteurs, intéressés par un système d'échange et de vente dans le but de réduire le gaspillage alimentaire. Nos revenus seraient principalement générés par des commissions prélevées sur chaque transaction, mais également par des publicités disposées sur les côtés de la Smartfood Box et dans l'application. Des sponsors pourraient aussi constituer une source de revenus.

La stratégie commerciale et la communication

Notre offre se démarque par son accessibilité, et par sa simplicité. Les utilisateurs choisiraient notre boite plutôt que d'autres options car nous proposons un service d'échange de produits locaux et saisonniers à bas coût ou gratuits (en fonction du choix du dépositaire) . Nous nous ferons connaître dans un premier temps par des publicités sur les réseaux sociaux et par la visibilité de nos boîtes. Le bouche à oreille et des publicités sur internet prendraient ensuite le relais.

Les moyens (équipe, matériel, prestataires et fournisseurs)

L'équipe Eat&Chill dispose de 7 membres : 2 développeurs d'application, 1 chargé de communication et marketing, 1 chef de produit, 1 chargé des finances, 1 chargé Qualité-Sécurité-Environnement et d'un technicien agréé RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).


Le matériel nécessaire à la mise en place de notre projet serait d'une part le matériel informatique qui constitue un outil de travail pour la conception de l'application, le calcul économique de l'entreprise mais aussi pour le marketing et la communication.

D'autre part le matériel de réalisation de nos Smartfood Box (outillages et matériaux) sont indispensables à la fabrication de celles-ci, les matériaux seront achetés auprès de fournisseurs comme SNI EXPORT matériaux et services par exemple. Au lancement de ce projet, l'outillage informatique sera essentiellement personnel. Un accord avec des lycées professionnels formant de futurs techniciens sera mis en place. Le matériel nécessaire à la fabrication des Smartfood Box (hors outils dont ils disposent déjà tel que les visseuses, perceuses…) leur sera fourni par notre entreprise, ce qui leur permettra d'effectuer leur travaux pratiques dans le cadre d'une collaboration avec une entreprise pour la mise en place d'un projet réel. Nous serons attentifs à toute remarque d'enseignants et d'élèves concernant des difficultés rencontrées lors de la fabrication des boites ou lors de l'utilisation du service. Ils pourront ainsi contribuer à la démarche d'amélioration continue des Smartfood Box et du service proposé.

Plan de financement initial

Plan de financement Démarrage (description) Démarrage (montants)
Investissements corporels
  • installation (aménagements)
  • mobilier et matériel
Accords avec des lycées professionnels formant de futurs techniciens-menuisiers : Notre entreprise fournira aux lycées partenaires le matériel nécessaire à la fabrication des Smartfood Box afin que les élèves puissent exercer leurs travaux pratiques et disposer d'une expérience dans la mise en place d'un projet en collaboration avec notre entreprise. Les élèves pourront aussi contribuer à l'amélioration continue des Smartfood Box en relevant d'éventuels problèmes rencontrés lors de la fabrication de celles-ci ou lors de l'utilisation du service mis en place et en nous faisant part de leurs idées d'amélioration. Estimation coût matériel d'une Smartfood Box :

Bois : 109,9 euros / Isolant (polystyrène,joint) : 54 euros / Contreplaqué (intérieur) : 90,3 euros / Poignées : 13,80 euros / Pieds en bois : 60 euros / Matériel de fixation (Vis, clous, Colle à polystyrène, charnières ) : 41,24 euros / Digicode : 64,90 euros / Panneau solaire 50W 12V : 34,50 euros (future-tech.fr) /

--> Coût du matériel pour une Smartfood Box : 468,64 euros


Investissements incorporels
  • locaux
  • personnel (employés)
  • autre
Estimation réalisée pour un local de 52 m2 dans le secteur de La Madeleine et pour une équipe composée de 7 personnes en début de carrière (2 membres chargés du développement de l'application, 1 membre chargé du marketing et de la communication, 1 membre chargé de Qualité-Sécurité-Environnement, 1 chef de produit, 1 membre chargé des finances, 1 technicien agréé RGE (Reconnu Garant de l'Environnement --> aides financières possibles de l'Etat ou des collectivités locales) Local de 52 m2 (La Madeleine) : 520 euros/ mois (HT HC)

Salaire moyen pour un employé : 2300 euros --> 16100 euros pour 7 employés/ mois

Besoin en fonds de roulement
  • constitution du stock
  • loyer
  • assurances
  • publicité
Stock de matériel : commencement avec 5 boites placées dans des secteurs stratégiques , cf. loyer bureau ci-dessus, Statut de départ de l'entreprise = Micro-entreprise , publicité initiale via les réseaux sociaux et indications sur les Smartfood Box, au départ installation de l'application sur la plateforme de téléchargements Play Store (Android) Stock de matériel pour 5 boites : 5*468,64 = 2343.2 euros

Publicité de départ : gratuite

Dépôt de l'application sur Play Store : 25 euros/ an


Coûts financiers pour la mise en place d'une micro-entreprise :

- Immatriculation --> gratuite

- SPI (Stage de Préparation à l'Installation) : devenue facultative (Loi Pacte du 22 mai 2019)

- Ouverture d'un compte bancaire : banque en ligne --> pas de frais

- Assurance multirisques : 33,3 euros/mois

Total besoins Besoins pour le premier mois d'activité 19021,5 euros
Capitaux propres
  • apport personnel
    • apport en nature
    • apport en numérique
  • apport des associés
  • publicités sur l’application pour les grandes enseignes du jardinage
Apport personnel total avoisine en général 30% des besoins financiers.

Concernant l'apport en nature, l'employé travaille avec son ordinateur personnel, l'achat de matériel informatique professionnel n'est pas effectué au début de l'activité de l'entreprise.

Si nous obtenons un accord avec une entreprise partenaire pour la mise en place de notre projet, leur part sociale s'élèvera à 20%, ils contribuent donc à un financement de 20% de nos besoins de départ

Apport personnel : 30% de 19021,5 euros = 5706,45 euros --> 5706,45/7 employés = 815,21 euros par personne

Apport en nature : Ordinateur personnel, imprimante de récupération

Apport en numéraire : Entreprise partenaire X contribue à 20% de nos besoins de départ --> 3804,3 euros Estimation de la publicité: 1200€/an soit 120€ pour un mois

Emprunts Emprunt à taux 0 sous le dispositif NACRE (Nouvel Accompagnement pour la Création ou la Reprise d'entreprise) : Le prêt peut varier entre 1000 et 10000 euros. Estimons un emprunt de 40% de nos besoins : emprunt de 7608,6 euros
Aide, prime, subvention Récolte de dons, demande de subvention à la mairie de Lille Estimation de 2000 euros
Ventes estimées Estimons pour une activité de départ (au cours de laquelle nos boites seront placées dans des endroits stratégiques) 2 dépôts suivis de 2 achats par boite et par semaine --> 2*5 boites --> 10 transactions par semaines --> 40 transactions par mois . Si les dépositaires fixent un prix moyen à 2 euro et que nous imposons une commission de 40% nous obtiendrons 0.80 centimes à chaque transaction --> 0,80*40 = 32 euros récoltés pour le premier mois d'activité
Total ressources Total des ressources financières pour le premier mois 19031,35euros



Supports de communication

Supports de présentation

Fichier:Présentation PCIS Cube1 groupe 3.pdf

Présentation de la preuve de concept

Notre vidéo