PCIS 2020/2021 P36

De Projets Polytech'Lille
Aller à : navigation, rechercher

Première partie : Définition du projet

Partie à compléter avant le 15 septembre

Généralités

Logo Tri'Access

Titre du projet

TRI (Tous Recyclent Ici) en Autonomie

Nom de l'équipe

Tri'Acces

Membres de l'équipe

- Ayman MOUMMADI

- Aymerick SERGEANT

- Elisa QUOY

- Emilie ZHU

- Maëlle ROBERT

- Romain PACE

- Zeynep ÖZDEMIR

Description-résumé (20 lignes max)

Depuis plusieurs dizaines d'années maintenant, les questions climatiques interrogent les scientifiques et politiques à travers le monde.


À une époque où celles-ci deviennent critiques pour la survie de notre planète et de notre espèce, diverses mesures et décisions sont prises afin d'endiguer le réchauffement climatique. " Le moindre geste compte ". Nous entendons régulièrement cette phrase lorsqu'il s'agit de protéger l'environnement. En effet, chaque action, aussi infime soit-elle, peut y contribuer. Ce constat vient malheureusement masquer une question pourtant importante. Qu'en est-il de l'accès pour tous au tri, au recyclage et aux démarches éco-responsables ? En effet, nos infrastructures ne permettent pas aux aveugles de discerner les poubelles de tri, certaines même ne sont pas accessibles à des personnes à mobilité réduite...


C'est ici qu'intervient le projet TRI. Tous Recyclent Ici ! Afin de soutenir le développement durable, nous pensons qu'il faut en premier lieu le rendre accessible à toutes les populations.


Ainsi, notre objectif est de proposer diverses actions pour aller dans ce sens :

- Accompagner les collectivités (villes, établissements scolaires, entreprises, ...) dans l'installation d'équipements de tri adaptés aux différents handicaps.

- Organiser des conférences de sensibilisation à ce sujet.

- Former aux gestes éco-citoyens.

Nos installations permettraient par exemple, via des écritures en braille ou encore des poubelles à hauteur variable, d'être utilisables par des personnes souffrant de handicap.


A terme, nous souhaitons que la question évoquée précédemment n'ait plus lieu d'être, afin que nous puissions réfléchir et agir TOUS ensemble pour préserver la planète.


Qui est donc cet homme à lunettes de soleil, bougeant sa canne de gauche à droite ?

Serait-ce une bouteille en plastique qu'il glisse dans la poubelle adaptée ?

Si lui le fait, pourquoi pas vous ?

Présentation du concept

Description détaillée

Clients et bénéficiaires

Les clients du projet sont majoritairement des collectivités, mais il est ouvert à des particuliers.

Les bénéficiaires sont des personnes souffrants de handicap (mal-voyants, aveugles, handicapés moteur...). Néanmoins, les installations et campagnes de sensibilisation sont également accessibles à des personnes non-handicapées.

Modèle économique

Dans un premier temps, nous pourrions contracter un prêt auprès d'une banque afin de financer un local et le matériel informatique nécessaire à notre travail. Après finalisation de notre plan d'action et de nos prototypes d'installations (poubelles adaptées aux handicaps), nous rentrerons en période de prospection auprès des villes et entreprises. Nous prévoyons différentes options à leur proposer : - Vente des installations conceptualisées précédemment. - Organisation de campagnes de sensibilisation et de promotion du nouveau matériel. - Conférences et formations sur le développement durable et les gestes éco-responsables.

De plus, nous souhaiterions accompagner la mise en place d'un cadre légal et de normes autour de la problématique du tri accessible à tous. L'un de nos objectifs est d'obtenir, pour les entités souhaitant investir dans ces installations, une forme de prime les aidant dans le financement et l'entretien de celles-ci.

Pour ce qui est de la production matérielle, nous ferons appel à une entreprise externe spécialisée dans la production d'objet en plastique. Afin de limiter l'empreinte carbone de nos productions, nous souhaitons conserver au maximum celles-ci en France, ainsi que favoriser l'utilisation de matériau recyclable ou réutilisable.

Enfin, pour continuer dans notre démarche d'accès plus global au tri sélectif et au recyclage, nos services sont également accessibles pour des particuliers (par exemple pour acheter des poubelles avec lecture braille pour un usage domestique).

Le financement de notre start-up serait donc intrinsèquement lié aux commandes de nos clients.

Moyens humains et matériels à réunir pour démarrer

Moyens humains :

Les seuls employés de la start-up sont ses fondateurs.

Ceux-ci se partagent les tâches de conception, gestion des finances, prospection et animation des formations et conférences.


Moyens matériels :

Un local, du matériel informatique et des fournitures de papeterie sont nécessaires pour mener à bien le projet.

Dans le cas d'une demande importante de nos clients, la location d'un hangar pour le stockage sera également à envisager.

Le défraiement des frais d'essence et d'usure des voitures personnelles utilisées est également une priorité.

Positionnement par rapport à deux concurrents

Analyse du premier concurrent

Le premier concurrent est L'Arche. Il s'agit d'une association qui accompagne les personnes à mobilité réduite dans les difficultés qu’ils peuvent rencontrer au cours de leur vie quotidienne.

Elle offre notamment une assistance juridique aux individus, mais également une assistance technique aux collectivités dans l'installation d’infrastructures adaptées PMR.

De plus, elle propose information, conseil et expertise sur le sujet du handicap. La grande force de L'Arche réside donc dans sa capacité à promouvoir l'accessibilité à tous, par une étude des lois en vigueur, et une recherche des problématiques présentes sur le territoire.

Analyse du second concurrent

Le deuxième concurrent est Handinorme. Il s'agit d'une entreprise française qui conçoit et vend des équipements pour l'accessibilité des ERP (Établissements Recevant du Public) aux handicapés.

Handinorme est composé d'une équipe d'experts dans différents domaines (Architecture, Génie Civile, Ergothérapie) pouvant accompagner les villes et entreprises dans la mise aux normes de leur infrastucture.

Une grande force de Handinorme est son catalogue très large d'objets. Celui-ci dépasse les 3500 produits allant des bandes de guidage au sol aux poubelles publiques, en passant par des rampes d'accès handicapé.

Notre différenciation

Notre mode d'action est similaire à celui de L'Arche. Néanmoins, nous proposons en plus de la sensibilisation au tri et de l'accompagnement des collectivités dans l'installation d'équipements adaptés aux Personnes à Mobilité Réduite, la production de ces produits, ainsi que leur installation. Nous ne nous plaçons donc pas uniquement comme des conseillers. En plus de proposer les solutions, nous sommes en mesure de les livrer.

De plus, nous visons également l'accessibilité au tri sélectif pour les mal-voyants et aveugles.


Handinorme propose énormément de produits différents. L'approche de cette entreprise semble davantage industrielle, avec une production importante et des produits génériques. Bien qu'adaptés aux handicapés, ils ne semblent pas être réfléchis pour être pratique d'utilisation pour cette catégorie de personne.

En plus d'ajouter la dimension tri sélectif (et donc développement durable) dans notre projet, notre équipement se veut être pratique d'utilisation, afin que cette démarche de tri soit simple et motivante.

Scénario d'usage du produit ou du concept envisagé

Description de l'utilisateur type

L'utilisateur type est une personne souffrant d'un handicap moteur ou visuel et souhaitant participer à l'effort de tri sélectif. Bien qu'utilisable par quiconque le souhaite, les poubelles de tri installées permettent de jeter les déchets à une hauteur adaptée. Elles permettent également via des indications en braille à un mal-voyant ou à un aveugle de se repérer.

Scénario d'utilisation du produit

Jean est handicapé moteur, il se déplace à l'aide d'un fauteuil roulant. Il est sensible aux questions environnementales et au développement durable. Il sait que ses déchets peuvent être triés et recyclés s'ils sont jetés dans les poubelles adaptées de sa ville. Il s'y rend donc et y trouve différentes poubelles à double ouverture. L'une est haute et hors de portée pour lui, mais heureusement, une autre est à sa hauteur, ce qui lui permet d'effectuer son tri et de contribuer à cette cause qui lui tient à cœur.

Jacques aussi est handicapé, il est aveugle de naissance. Il souhaite également contribuer à la protection de l'environnement en triant ses déchets. Pour cela il se rend avec ses déchets auprès des poubelles de tri et recyclage de sa ville. Sans difficulté, en s'approchant, il peut de la main sentir des inscriptions en braille lui indiquant quelle poubelle est adaptée à quel déchet. Il effectue ainsi son tri sans encombre.

Pierre, qui ne possède aucun handicap, vient successivement de voir passer Jean et Jacques qui venaient trier leurs déchets dans les poubelles, à 2 pas de chez lui. Alors qu'il allait jeter ses propres déchets dans une même poubelle, il se ravise. " Si ces deux personnes peuvent trier leurs déchets, pourquoi ne pourrais-je pas faire ce petit effort ? " se demande-t-il alors. Finalement, Pierre se dirige également vers les poubelles de tri.

Analyse du projet

Réponse à la question difficile

Choix du POC

Pour notre POC, nous prévoyons de réaliser une maquette de notre concept de poubelle. La maquette sera virtuelle, en 3D, afin de pouvoir la visualiser depuis différents angles. L'objectif est de réaliser une maquette des poubelles de tri existantes, et une de notre prototype, afin de démontrer l'efficacité de ce que nous proposons.

En plus de cela, nous souhaitons imprimer en 3D des plaques en braille, et réaliser une expérience devant le jury avec un aveugle ou malvoyant. Celui-ci devrait déposer devant la bonne plaque en braille, le produit à trier adapté (bouteille en plastique devant la plaque indiquant plastique par exemple).

Préparation du POC

Matériel nécessaire pour notre POC :

- Bobine de filament PLA (pour l'impression 3D) : https://www.leroymerlin.fr/v3/search/search.do?keyword=bobine+fil+de+plastique+PLA

- Logiciel de modélisation 3D (logiciels gratuits accessibles)

Seconde partie : Développement

Partie à compléter pour le 29 septembre 2020

Dossier technique de la preuve de concept

Compte-rendu de vos réalisations

Plan conteneur




Pour mener à bien la réalisation de notre POC, nous avons tout d'abord dû finaliser des plans, afin d'être sûr de notre concept et des dimensions à respecter pour la réalisation.
Modélisation conteneur








Nous avons ensuite pu modéliser notre conteneur, nous permettant ainsi de voir l'extérieur de celui-ci.
Modélisation conteneur intérieur









Nous avons également effectuer une vue de l'intérieur, par l'arrière, afin de montrer la disposition interne.
Plaques imprimées






Enfin, après avoir également modélisé nos plaques, nous avons pu les imprimer en 3D.

Résultats et Bilan

Pour la réalisation de notre POC, nous avons donc réalisé à l'aide d'une imprimante 3D, trois plaques avec des lettres en relief. Une plaque porte la lettre V signifiant Verre, une autre la lettre P signifiant Plastique et la dernière portant la lettre E pour Emballage. L'impression de celles-ci nous permettra de montrer l'efficacité d'un dispositif pourtant simple, pour que les malvoyants et non-voyants puissent distinguer les différentes poubelles de tri.

Nous n'avions jamais utilisé d'imprimante 3D. Nous avons sans difficulté modéliser les plaques, et c'est un encadrant du Fabricarium qui nous a appris le fonctionnement de ces imprimantes. L'impression de ces trois plaques a duré 2h30. Le rendu est conforme à ce que nous espérions.

Nous avons aussi réalisé une maquette virtuelle de notre poubelle, nous permettant de la visualiser sous tous les angles. Elle nous permet, de plus, de soutenir notre idée en montrant la différence d'accessibilité entre un conteneur de tri tel que nous le voyons le plus souvent dans nos villes et le conteneur de tri que nous développons. On peut notamment observer les différentes ouvertures des poubelles, mais également la disposition intérieure ergonomique que nous avons prévu.

Dossier économique

Le marché

Actuellement sur le marché nous n'avons pas de réels concurrents. En effet, lors de nos recherches nous n'avons trouvé aucune entreprise proposant le même produit que nous.

En revanche, il existe des entreprises proposant des conteneurs de tri avec une ouverture plus basse pouvant bénéficier aux personnes à mobilité réduite. Néanmoins, ces produits ne sont pas totalement efficace, car une fois le conteneur rempli jusqu'à la hauteur de l'ouverture basse, les PMR se retrouvent dans l'impossibilité de l'utiliser. Notre produit en plus d'être accessible initialement, le restera pour une durée plus longue.

De plus, ces concurrents ne proposent pas de conteneurs accessible aux malvoyants.

Ainsi, en plus de nous différencier sur le marché par un produit à l'ergonomie plus grande, il sera accessible à davantage de personnes.

La stratégie commerciale et la communication

Notre stratégie commerciale est dans un premier temps de se déplacer dans les villes pour promouvoir notre produit tout en indiquant aux mairies qu'elles se doivent de respecter la loi sur l'accès des équipements municipaux par les personnes handicapées, et que notre conteneur le permet justement.

De plus, nous proposerons à nos clients, en plus de la pose du matériel, des conférences de sensibilisation au tri et au handicap. Cela peut à la fois intéresser les municipalités, les entreprises ou même les écoles.

Les moyens (équipe, matériel, prestataires et fournisseurs)

Pour mener à bien notre projet, nous aurions besoin de louer un local pour y installer nos bureaux. Notre équipe serait formée de ses sept fondateurs qui se répartiraient les diverses tâches de l'entreprise telles que l'aspect commercial, la comptabilité, la conception du produit...

L'outil principal dont nous avons besoin pour fabriquer nos conteneurs de tri est un moule, que nous devrions commander auprès d'un mouliste. Nous fournirions ce moule aux entreprises avec lesquelles nous travaillerions et qui seraient en charge de la fabrication des poubelles.

Plan de financement initial

Plan de financement Démarrage (description) Démarrage (montants)
Investissements corporels
  • installation (aménagements)
  • mobilier et matériel
Le matériel nécessaire pour le démarrage de notre entreprise est simple : des ordinateurs et des téléphones pour la prospection et la conception. Ces outils seront dans un premier temps ceux en possession des employés/fondateurs de l'entreprise.

Néanmoins, il faudra investir dans des bureaux et autre mobilier nécessaire au stockage des papiers administratifs, devis... Il faudra également faire fabriquer un moule sur mesure pour notre produit.

~ 1000€ (mobilier)

~ 30000€ (moule)

Investissements incorporels
  • locaux
  • personnel (employés)
  • autre
Dans un premier temps, le local pour travailler sera loué.

Il faudra soumette un contrat de licence Dessin et Modèle, afin de protéger notre propriété intellectuelle (concept de conteneur). Quant au personnel, seuls les 7 fondateurs seront employés, et le salaire sera fixé en fonction des revenus de l'entreprise.

Salaire mensuel à définir

Dessin et Modèle : ~ 500€ (pour une dizaine de dessins)

Besoin en fonds de roulement
  • costitution du stock
  • loyer
  • assurances
  • publicité
Il faut prévoir le loyer d'un local. Celui que nous proposons correspond au loyer d'un bureau de 34m², au sein du Ruche d'Entreprise de la MEL. 375€/mois (déduction de -25% pour la première année)
Total besoins Mobilier + Moule + Contrat Licence Dessin et Modèle + 6 mois de loyer. 31500€ au lancement

2250€ pour 6 mois de loyer, afin d'assurer une stabilité avant les premières rentrées d'argent

Capitaux propres
  • apport personnel
    • apport en nature
    • apport en numérique
  • apport des associés
Le matériel informatique, les lignes téléphoniques et les véhicules utilisés seront ceux appartenant personnellement aux employés.

Une partie du budget de départ devra être apportée par les fondateurs. Nous comptons également rechercher des investisseurs et associés.

11000€ à 17000€ (apport financier personnel ou associés)
Emprunts Un emprunt d'entre 50% et 70% du besoin au démarrage serait nécessaire. 17000€ à 23000€
Aide, prime, subvention Nous comptons participer à différents appels à projet, dans les domaines du handicap et du développement durable.

L'argent débloqué par ce biais permettrait de réduire l'apport personnel, mais nous ne partons pas du principe que nous sommes sûrs de débloquer des fonds ainsi.

A définir
Ventes estimées Afin de rembourser l'investissement du moule et du contrat licence dessin et modèle, le prix de vente sera 10% supérieur au prix d'un conteneur de tri classique.

Le prix de vente estimé correspond à un unique conteneur. Il inclut le prix de production du conteneur, ainsi que le coût de revient pour l'entreprise (salaire, remboursements, loyers...)

2500€/conteneur
Total ressources



Supports de communication

Supports de présentation

Notre présentation

Présentation de la preuve de concept

Notre présentation POC