PCIS 2020/2021 P39

De Projets Polytech'Lille
Aller à : navigation, rechercher

Première partie : Définition du projet

Partie à compléter avant le 15 septembre

Généralités

Fichier:2020 P39 equipe.png
à remplacer par votre équipe en situation !

Titre du projet

Liquid'o'Vrac

Nom de l'équipe

PolyVrac

Membres de l'équipe

Rouahi Léa

Priaud Benjamin

Zoude Antoine

Vain Arthur

Rogez Antoine

Paquin Logan

Saïd Kinaza

Description-résumé (20 lignes max)

Le principe de notre commerce serait de vendre toute sortes de liquides en vrac. Ce commerce serait placé dans de grandes enseignes afin de toucher le plus grand nombre de personnes possible. Le client pourra se munir de bouteilles en verre consignées ou pourra ramener ses propres bouteilles et pourra se ravitailler chez nous. On fonctionnera sous forme de stands où un employé s'occupera de remplir les récipients afin d'aider le client.



Présentation du concept

Description détaillée

Clients et bénéficiaires

Ce projet vise les grandes surfaces qui pourront, grâce à ce produit, proposer une méthode de vente à la fois innovante et écologique. La machine sera vendue et installée par nos services puis la maintenance et le service sera géré par le personnel du magasin.

Ce concept pourra aussi accorder une image écologique et responsable pour la marque fournissant les différents liquides vendus en vrac.

Modèle économique

Ce concept en plus d'être durable, permettra aux grandes surfaces de réduire les dépenses occasionnées par les déchets et les transports.

En effet, les transports seront optimisés du fait de la disparition des emballages carton et plastique, et les déchets plastique (plastiques des lots et bois des palettes) seront réduits voir supprimés une fois le concept entièrement établit).

Moyens humains et matériels à réunir pour démarrer

Pour démarrer, un grand nombre de bouteille est nécessaire à la mise en place du système, pour constituer le stock de récipients disponibles à la consigne. De plus, il est évident que les tireuses mises à la vente doivent être acquises avant d'être proposés sur le marché.

Positionnement par rapport à deux concurrents

Analyse du premier concurrent

[Jean Bouteille]http://www.jeanbouteille.fr/


Cette société vise à réduire la quantité d'emballage utilisé. Pour cela, elle met à disposition des bouteilles réutilisables et consignées. La société fonctionne sur le principe de l'économie circulaire consistant à prolonger la durée de vie des emballages tout en étant respectueux de l'environnement. Jean Bouteille propose exclusivement des produits issus de l'agriculture biologique tels que, des huiles, vins, vinaigres, jus de fruits, lessives et bières. La majorité de leurs commerces sont implantés dans des supermarchés (majoritairement Franprix et Monoprix ).

Analyse du second concurrent

[Qualivrac] https://www.qualivrac.com/

Cette société propose un meuble en bois de hêtre fabriqué en France étudié pour distribuer des liquides en vrac. Ce meuble fonctionne sans électricité et sans électronique, de ce fait il ne tombe jamais en panne. Cette société vise à réduire la production de déchets. Qualivrac propose des huiles, vinaigres ,vins ,jus de fruits, savons, shampoings, gel hydroalcoolique , lessives, liquides vaisselle et nettoyant pour vitres.

Notre différenciation

On proposerait plusieurs format de bouteilles en verre consignées avec une consigne de 1 euros qui sera rendu lors du retour de la bouteille. Notre commerce proposera une grande gamme de jus de fruits à un prix réduit par rapport aux concurrents. Etant donné que les stands ne sont pas en libre service, l'opérateur chargé de servir le client lui facilite l'expérience au sein de notre concept.

Scénario d'usage du produit ou du concept envisagé

Description de l'utilisateur type

Notre cible de marketing est vaste. Nous voulons toucher un maximum de clients pour avoir un réel impact sur l'environnement. Pour y parvenir, nous nous appuyons sur un prix moins important que les briques de jus, une simplicité d'utilisation de la machine, une quantité adapté à l'utilisateur, une visibilité importante grâce à des partenariats avec les grandes enseignes.

En conclusion, notre utilisateur type serait celui qui veut faire un geste pour la planète en réduisant ses déchets ou plus simplement celui qui veut faire des économies.

Scénario d'utilisation du produit

L'utilisateur arrive et dépose sa bouteille (ou la bouteille consignée) à l'emplacement prévu. Puis il choisit, grâce aux boutons, la quantité et le type de produit voulut. Le prix est alors indiqué sur un écran LED. L'utilisateur valide la commande (ou la change grâce à un bouton "reset"), le jus coule à flot et un ticket avec un code barre est imprimé. L'utilisateur colle le ticket sur sa bouteille et est libre de continuer ses courses. Il payera sa consommation lors de son passage en caisse. De plus, les informations nutritionnelles et hygiéniques sur les produits du vrac seront ajoutées sur le site du supermarché d'achat, et le lien pour y accéder sera inscrit sur le ticket code barre du produit.

Analyse du projet

Réponse à la question difficile

Est - il plus bénéfique de refondre les bouteilles après chaque utilisation ou de les nettoyer ?


Suite à de nombreuses recherches, nous avons constaté qu'il était plus bénéfique pour l’environnement de nettoyer les bouteilles plutôt que de les refondre de plus le nettoyage coûte moins cher et est plus simple à mettre en oeuvre.


Pour quelle raison le fournisseur de produits accepterait-il de fournir en cuve et ensuite reprendre les cuves pour le nettoyage ?


Nous avons finalement décidé de nous procurer nos propres cuves qui seraient parfaitement adaptées à nos machines et de ce fait nous reprendrons également, lorsque ce sera nécessaire, les cuves dans nos locaux pour le nettoyage.


En cas de mauvais entretien (bactéries, erreur dans le nettoyage...) qui est responsable ?


Nous ne prendrons la responsabilité que du mal-fonctionnement des produits que nous nettoyons c'est-à-dire les cuves et les bouteilles consignées. Le client est donc responsable du récipient qu'il emmène, lavé par ses soins. Nous ne prendrons la responsabilité d'une infection si elle a été causé par un récipient qui ne nous appartient pas.

Choix du POC

Pour démontrer la faisabilité de notre concept nous réaliserons une maquette "artisanale" composée de récipients quelconques représentant la cuve de liquide ainsi que les bouteilles destinées aux clients. Pour réaliser le pompage, nous piloterons à l'aide d'une carte arduino (et un contrôleur) une pompe qui injectera un volume prédéfini par le programme (calculé ou étalonné au préalable). Cette maquette simpliste permettra de prouver l'utilisation et l'automatisation d'une pompe pour une utilisation dans un vrac liquide.

Préparation du POC

Voici une liste des composants nécessaire à la réalisation du POC: (liste composé d’élément du vendeur Gotronic car nous ne trouvions aucun autres vendeurs capable de fournir ce matériel au prix souhaité)

-Pompe miniature PPMB00117 - Gotronic - 10,40 € TTC

  Code article : 35344
 //un petit tuyau est fourni avec la pompe

-carte arduino uno - Gotronic - 19,50 € TTC

  Code article : 25950

-Shield Motor 2 x 2 A DRI0009 (contrôleur moteur) - Gotronic - 17,90 € TTC

  Code article : 31706


Total: 47.80 € TTC (sans frais de port)

Ce POC n'étant qu'une maquette prouvant la fonctionnalité du concept nous alimenterons la carte (et donc tous les autres composants) par port USB et nous réutiliserons des bouteilles (ou autres récipients) pour modéliser la cuve. De plus, la connectique et les outils (tel que le fer à souder ne sont pas écrit) mais nous comptons sur le matériel de l'école pour cela.

Seconde partie : Développement

Dossier technique de la preuve de concept

Compte-rendu de vos réalisations

Programme Arduino:

Voici ci-dessous le programme réalisé pour la démonstation du POC. Média:programme_poc.ogg

Afin de réaliser une preuve démontrant la faisabilité de notre projet, nous avons réalisé une maquette qui pour un liquide donné, permet d'obtenir 2 volumes différents selon le bouton poussoir. Un équivalent à un volume de 50cL et un autre de 1L. Selon le choix établis, la pompe s'activera pendant un temps déterminé selon un étalonnage (ou selon les données transmises d'un débitmètre directement installé, cela peut aussi être une solution). Pendant ce temps, il est impossible d'envoyer d'autres ordres à la carte pour éviter un maximum d'erreur dû à l'utilisateur. Une même pompe peut alors permettre de réaliser plusieurs volumes défini pour permettre de gagner de la place mais cela risque d'occasionner des erreurs pour l'utilisateur. C'est pour celui qu'un personnel du magasin sera chargé de servir les clients et donc de limiter le risque d'erreur quand à l'utilisation d'une bouteille d'un volume non adapté à la commande envoyé à la machine.

Une led est aussi présente pour chaque volume afin d'indiqué le volume choisit mais aussi pour indiqué à l'utilisateur la fin de l'opération. Une fois celle-ci éteinte nous pouvons alors retirer la bouteille sans risque de verser du liquide dans le vide et de perdre celui-ci.

Résultats et Bilan

Voici un aperçu final avec modélisation 3D de la machine: [1]Final2 7.jpeg Fichier:Final2 7.jpg


Cao.png

Maquette CAO


Nous avions le choix entre une pompe péristaltique et une pompe à membrane. Ces deux types de pompes présentent l'avantage d'être compatible avec les liquides alimentaires,le liquide ne se mélange pas avec le mécanisme, ainsi on évite toute contamination de ce dernier par de l'huile notamment.

Pompe.jpg


Nous avons choisi cette pompe à membrane plutôt que la péristaltique car elle a des valeurs de débit et de pression (débit de 8l/min et pression 1.1MPa) qui correspondent à notre système. De plus la pompe péristaltique possède une pièce d'usure qu'il faut changer. (tuyau interne)



Et voici le programme final:

int bouton = 2; // déclaration du bouton du volume 1L

int bouton2 = 3; // déclaration du bouton du volume 50cL

int led = 13;// ajout d'une led en PIN 13 du volume 1L

int led2 = 12;// ajout d'une led en PIN 12 du volume 50cL

int boutonappui = 0; // variable lorsque j'appuie sur un bouton

int etatbouton = 0; // etat dans lequel se trouve le bouton

int etatbouton2 = 0; // etat dans lequel se trouve le bouton2

int bouton_pasappui = 0;// variable lorsque je n'appuie pas sur le bouton

int bouton_pasappui2 = 0;// variable lorsque je n'appuie pas sur le bouton2

void setup() { pinMode(bouton, INPUT_PULLUP);// déclaration du bouton en entrée avec la résistance pullup

pinMode(bouton2, INPUT_PULLUP);// déclaration du bouton2 en entrée avec la résistance pullup

pinMode (led, OUTPUT);// déclaration de la la LED en sortie

pinMode (led2, OUTPUT);// déclaration de la la LED2 en sortie

Serial.begin(9600);// ouverture port de communication et connection serie à 9600 baud

} void loop() { etatbouton = digitalRead(bouton);//etatbouton est égale à la lecture du bouton

etatbouton2 = digitalRead(bouton2);//etatbouton est égale à la lecture du bouton

if (etatbouton != bouton_pasappui) // si etatbouton est différent de bouton pas_appui, simplement si j'appuie sur le bouton donc 1L {

 if (etatbouton == LOW) // et que la position du bouton est à LOW (inversé avec la résistance de PULLUP)
 {
   digitalWrite (led, HIGH);
   Serial.println("La LED est allumée");
   digitalWrite(6, HIGH);   //Pompe allumée
   delay(45000);            //temps pour avoir le volume demandé, calculé avec les caractéristiques de la pompes
   digitalWrite(6, LOW);    //Pompe eteinte
   }
   else 
   {
   digitalWrite (led, LOW);
   Serial.println("La LED est éteinte");
   }
   delay(50);
 }

if (etatbouton2 != bouton_pasappui2) // si etatbouton est différent de bouton pas_appui, simplement si j'appuie sur le bouton2 donc 50cL {

 if (etatbouton2 == LOW) // et que la position du bouton2 est à LOW (inversé avec la résistance de PULLUP)
 {
   digitalWrite (led2, HIGH);
   Serial.println("La LED2 est allumée");
   digitalWrite(6, HIGH);   //Pompe allumée
   delay(22500);            //temps pour avoir le volume demandé, calculé avec les caractéristiques de la pompes
   digitalWrite(6, LOW);    // Pompe eteinte
 }
 else 
 {
   digitalWrite (led2, LOW);
   Serial.println("La LED2 est éteinte");
 }
 delay(50);

} bouton_pasappui = etatbouton; bouton_pasappui2 = etatbouton2; }

Dossier économique

Le marché

Le marché du vrac liquide est peu développé en France, il s'agit d'un concept innovant où les produits liquides sont mis en libre service. Le client se sert donc de manière autonome et il peut choisir la quantité qu'il souhaite. Ce principe vise à réduire la quantité de déchets lors de la conception du produit. On dénombre trois concurrents sur le marché : Jean bouteille, Qualivrac et enfin 3JD vrac liquide. Comme nous, l'entreprise Jean bouteille est la seule à s'être implantée dans les supermarchés (Monoprix), cependant nous désirons implanter notre Liquid'o'vrac dans des plus grandes enseignes comme Auchan ou Carrefour pour une plus grande visibilité.

La stratégie commerciale et la communication

Pour commencer, nous allons contacter les responsables des magasins (physiquement et par les réseaux sociaux) pour vendre nos premiers produits. Nos clients sont très ciblés, de ce fait une campagne de publicité à grande échelle ne serait pas la plus efficace. Nous devons donc contacter directement les responsables des grandes enseignes. Pour ce faire, nous détenons plusieurs arguments de vente, notamment la collaboration d'une enseigne avec notre équipe Polyvrac lui permettra de renvoyer l'image d'une marque éco-responsable et durable.

Les moyens (équipe, matériel, prestataires et fournisseurs)

Les premières années, notre équipe Polyvrac qui est constituée de 7 membres, nous sera nécessaire et suffisante pour réaliser notre projet. En utilisant les compétences et le savoir faire de chacun, nous réussirons à gérer les aspects techniques du vrac liquide et règlerons les différents problèmes qui peuvent survenir. Quant au matériel, nous aurons surtout besoin des matières premières pour construire les machines, d'un camion pour pouvoir transporter les machines, des bouteilles en verre et de la machine servant à les nettoyer. Nos prestataires sont donc les grandes surfaces ainsi que leurs clients afin de développer notre concept à un plus large public possible. Finalement, nos fournisseurs vont être les marques des produits alimentaires que l'on va mettre dans nos cuves comme par exemple, pour les jus de fruits notre fournisseur sera Joker.

Plan de financement initial

Dossier économique.png




Dossier économique 2.PNG

Supports de communication

Supports de présentation

Notre présentation

Présentation de la preuve de concept

Notre vidéo