Projet 2017/2018 P23

De Projets Polytech'Lille
Aller à : navigation, rechercher

Généralités

  • Titre du projet : Trieuse intelligente
  • Description : Trieuse automatisée de déchets pour les centres de tri
  • Nom de l'équipe : PolyTrie
  • Membres de l'équipe et photographie : DEJAEGHER Hugo, GAUTHERON Victorien, HERVE Camille, DESAILLY Maxime , CHEVALIER Clément, CAQUINEAU Marie, CHAZAL Marina
Photo groupe23.jpg


Présentation du concept

Objectifs

Le tri sélectif permet, grâce au recyclage, de gagner de l'argent et d'économiser de la matière première. Mais, à l'inverse, les erreurs de tri coûtent cher aux collectivités.

Ainsi, en France, la facture engendrée par le mauvais tri des déchets s'élève à 310 Millions d'€ par an.

Les objectifs principaux du produit sont donc de faire économiser de la main d’œuvre aux centres de tri mais aussi et surtout de réduire les coûts engendrés par le mauvais tri des déchets ainsi que l'incinération/enfouissement systématique de déchets qui auraient pu être valorisés économiquement par le biais du recyclage. Le client doit donc acheter et installer la nouvelle machine de tri dans son usine et pourra ainsi économiser de l'argent sur le long terme en économisant de la main d’œuvre et bénéficiera d'une meilleure efficacité dans le tri des déchets. Le tri étant automatisé, il sera optimisé au maximum car il ne dépendra plus de l'erreur et de la négligence humaine.

Positionnement par rapport à l'existant

Certaines usines de tri utilisent déjà quelques procédés visant à trier une partie des déchets automatiquement, mais de manière générale ce sont des employés qui s'occupent de séparer les différents types d'ordures.

Actions à développer

  • Développer une technologie capable de recevoir, d'analyser et de trier les déchets issus d’une unique collecte (hors déchets organiques).
  • Assembler les machines de tri.
  • Équiper les centre de tri de notre nouvelle machine de tri automatique.
  • Assurer le bon fonctionnement des machines dans le temps (entretient/maintenance).
  • Former le personnel des usines à l'utilisation de ces nouveaux équipements.

Moyens nécessaires

  • Moyens humains :
    • Des ingénieurs spécialisés dans différents domaines (systèmes de mesure, automatisme, matériaux)
    • Des commerciaux
    • Des techniciens pour l’installation, la maintenance et l'entretient des machines
    • Des agents chargé de former le personnel des clients
  • Moyens matériels :
    • De l'argent (investisseur, prêt de banque, aides de l'Etat, de communes/régions ou d'asso-iations écologistes)
    • Un local pour le stockage et l'assemblage des machines

Analyse du projet

Construction d'une bête à corne

Bete a corne.png


Analyse du premier concurrent

Nom du concurrent : ALTRIOM

Leur offre : ALTRIOM propose à ses clients de trier des déchets hors produits en verre et déchets de construction

Stratégie : Combinaison du tri manuel et automatisé (tapis balistique, tri optique)

Analyse du second concurrent

Nom du concurrent : Le tri manuel en général

Stratégie : Demander aux habitants de réaliser un pré-tri dans leur poubelle puis tri manuel à l'usine avec de la main d'oeuvre.

Scénario d'usage du produit ou du concept envisagé

Le scénario est le suivant :

  • Le client (Maire d'une grande ville ou responsable d'un centre de tri) fait appel aux services de PolyTri et lui achète sa machine de tri automatique.
  • PolyTri installe la machine dans le centre de tri et forme le personnel à son usage/entretient tout en se portant garant de son bon fonctionnement dans le temps.
  • Plus tard, lorsque tout est en place, les camions poubelle déposent leurs déchets désormais séparés en 2 catégories : déchets organiques(aliments, gazon et plantes, ...) et le reste.
  • Les déchets organiques ne subissent pas de test et sont directement redirigés vers un centre de compostage pour ensuite retourner à la terre.
  • Le reste des déchets va subir une série de tests simples (test magnétique, crible), permettant d'identifier la catégorie du plus grand nombre des déchets (carton, verre,...) et de les séparer pour les envoyer dans leurs bacs respectifs.
  • Les déchets non identifiés continuent leur chemin et seront soumis à des tests plus précis (test optique) puis triés par des bras robots accompagnés de quelques opérateurs.
  • Au final, les déchets non-organiques sont donc séparés en 2 grosses catégories : Les déchets recyclables (eux même classés par matière) et les déchets non-recyclable (dont seront récupérés ceux à potentiel énergétique).

Les déchets sont donc triés et valorisés de manière optimales afin réduire au maximum les pertes d'argent.

Le Business Model Canvas

Partenaires clefs Activités clefs Proposition de valeur Relation avec les clients Segments de clientèle

Entreprises d'électronique Associations écologistes Usines de recyclages

Assemblage des machines

Installation des machines

Gestion des stock et de la vente Marketing

Nous proposons un tri plus optimisé et rapide dans les centres de tri tout en permettant une réduction du personnel

Assistance maintenance et entretient 24/24 7/7 (appel secours)

Les mairies, communes, département,...

Ressources clefs Canaux de distribution
Des capteurs et de la machinerie sophistiqués

Des déchets

Démarcheurs commerciaux
Structure des coûts Rentabilité Analyse de la concurrence
Les ressources humaines

La fabrication et l'installation de la trieuse automatique

Le budget marketing et communication

Economie de plusieurs salaires et du surcoût annuel de 310 millions d'euros en France dus aux erreurs de tris Entreprises telles que Altriom, et le tri manuel en général

Supports de communication

Vidéo d'introduction

[[Media:|Notre vidéo]]

Supports de présentation

[[Media:|Notre présentation]]

Identité visuelle

Logotri.png