Projet 2017/2018 P5

De Projets Polytech'Lille
Aller à : navigation, rechercher

Généralités

  • Titre du projet : Dispositif adaptable sur fauteuil roulant manuel nommé JAMLYSS
  • Description : Ajouter un accessoire permettant aux fauteuils roulants de monter et descendre les escaliers et rouler sur terrains meubles.
  • Nom de l'équipe : Agrabah
  • Membres de l'équipe et photographie : Mohamed Aissati, Alice Boudier, Sylvain Baron, Stephen Andriambolisoa, Julie Boyer, Lucie Boquien, Yueran Wu
IMG 0658.jpg


Présentation du concept

Objectifs

Permettre à certains usagers des fauteuils roulants de franchir les obstacles de la vie courante comme les escaliers, trottoirs ou rouler sur terrains meubles. Le dispositif adaptable sur fauteuil roulant manuel devra être financièrement accessible pour un maximum de personnes, facilitant ainsi le déplacement du plus grand nombre possible d'handicapés dans des lieux publiques.

Positionnement par rapport à l'existant

Il existe plusieurs concurrents et projets développant ce genre de fauteuil. Nous voulons créer un prototype financièrement accessible à tous et facile d'usage.

Quitte à diminuer la qualité du produit, équiper tous les handicapés permettra de dominer le marché tout en leur facilitant la vie. Ce dispositif viendra se fixer sur le fauteuil si nécessaire, et peut se retirer à tout moment. Il convient donc aux handicapés ayant usage de leurs membres supérieurs. Il se recharge sur borne, vendue avec le dispositif, à domicile.

Actions à développer

  • Trouver un fournisseur de fauteuils roulants qui vendra le dispositif sous forme d'accessoire supplémentaire
  • Trouver un industriel pour la chaîne de production de notre processus
  • Établir un cahier des charges
  • Déposer le brevet

Moyens nécessaires

Moyens financiers : Des aides financières pourront être apportées par des organismes publics qui agissent dans le domaine de l'handicap (AGEFIPH, FIPHFP...), des associations (CNSA...) ou encore l'OMPH (Organisation Mondiale des Personnes Handicapés). Le ministère de la jeunesse propose également des aides pour développer des projets pour des jeunes. Certains investisseurs pourraient également être intéressés et donc financer notre projet.

Communication : Distribution de prospectus pour recevoir directement des dons, partenariats avec de grosses filiales, utilisation de Google Adwords, vidéo expliquant l'utilisation du dispositif (sur Youtube)

Il nous faut trouver :

  • Une équipe de techniciens pour installer le processus et assurer la maintenance
  • Des créneaux publicitaires affectant un maximum de personnes lors des événements handisports
  • Un service R&D

Analyse du projet

Construction d'une bête à corne

Image.jpg


Analyse du premier concurrent

Notre premier concurrent est l'entreprise Topchair qui propose un fauteuil roulant pouvant monter les marches de moins de 33° à l'aide de chenilles. Il fonctionne à l’électricité (2 batteries 60 Ah) offrant une autonomie d'environ 35 km. Néanmoins, ce dispositif est lourd (145kg) et ne peut supporter que des passagers de moins de 110 kg. De plus, son coût n'est pas négligeable puisqu'il s'élève à la somme de 13 500 euros.

Analyse du second concurrent

TGR est une entreprise italienne spécialisée dans les fauteuils roulants pouvant monter/descendre les marches. Deux de leur produits sont directement en concurrence avec nous. L'un nommé Explorer, utilisant des chenilles permanentes. Ce produit a une dépendance totale aux batteries, il possède ainsi une autonomie limitée. Le second SCOIATTOLO possédant trois roues (comme les chariots de courses) les faisant tourner pour monter les marches. Comme pour le précédent l'utilisation exclusive de l'énergie électrique le réduit considérablement son autonomie. Ce concurrent est ainsi sérieux mais non implanté en France et vendant des produits à autonomie limitée.

Scénario d'usage du produit ou du concept envisagé

Maxence, 22 ans a perdu l'usage de ses jambes depuis un accident de moto. Il a été contraint d'utiliser un fauteuil roulant pour ses déplacements. Malheureusement il s'est rapidement rendu compte des contraintes de la vie quotidienne. En effet, certains obstacles comme les escaliers sont très vite devenus une difficulté. C'est alors qu'il a entendu parler de notre projet. Il a alors fait appel à nos services et nous lui avons donc installé une borne de rechargement et installation du dispositif. Ce dernier est composé d'un système de commande électrique, des deux chenilles et de vérins.

Lorsque Maxence voudra sortir acheter son croissant, il aura juste à reculer sur la borne qui stabilisera et équipera automatiquement le Jamlyss sur son fauteuil. En quelques secondes l'appareil sera opérationnel. Les chenilles ne sont pas au contact du sol, l'utilisateur peut donc utiliser manuellement ses roues comme à son habitude. Cependant Maxence habite au 1er étage d'un immeuble et se hâte d'essayer le Jamlyss dans les escaliers. Il enclenche alors le mode "escaliers" qui rabat les chenilles au niveau du sol et actionne les vérins lors de la descente. C'est Maxence qui contrôle la vitesse du fauteuil à l'aide d'un joystick. La descente se fait alors sans encombre et automatiquement (ajustement des vérins pour stabiliser le fauteuil). Une fois descendu, Maxence peut, s'il le souhaite, repasser en mode "manuel" pour pouvoir utiliser son fauteuil normalement. Dans la rue, Maxence est un citoyen respectueux des piétons et emprunte donc la piste cyclable. Malheureusement, un arrêt de bus est sur son chemin et un bus lui barre la route. Maxence enclenche donc une nouvelle fois le mode "escaliers" et monte directement sur le trottoir en marche arrière pour contourner le bus. Une fois cet obstacle passé, Maxence doit traverser un petit parc pour atteindre la boulangerie. Cependant il a plu la veille et le terrain est très boueux. C'est alors qu'intervient le Jamlyss avec son mode "Tous terrains". Les chenilles se rabattent et les vérins s'assouplissent, permettant alors d'imiter un semblant de suspensions à faible vitesse. Les roues ne s'embourbent donc pas dans la boue, et Maxence se déplace avec le joystick qui lui permettra de garder ses mains propres pour manger son croissant. A son retour, après avoir monté les escaliers de son appartement en marche arrière avec le mode "escaliers". Chez lui, il aura juste à ranger le Jamlyss sur sa borne en reculant. Le retrait se fait automatiquement et toujours en peu de temps. Le Jamlyss va ensuite se recharger tant qu'il est sur la borne.

Réponse à la question difficile

Comment fonctionne le dispositif? Comment installer le processus électrique sur un fauteuil manuel?

Le Business Model Canvas

Partenaires clefs Activités clefs Proposition de valeur Relation avec les clients Segments de clientèle

Les partenaires clefs sont :

  • Polytech-Lille ;
  • Fabricarium ;
  • Quirumed (fournisseur de fauteuils roulants)
Production du matériel et mise à jour de ce dernier avec les nouvelles technologies disponibles

Les handicapés:

- Mobilité plus importante.

- Meilleure adaptation à la société.

- Indépendance, plus grande liberté.


Les gestionnaires d'infrastructures (mairie, conseils départementaux):

- Permet d'éviter des installations trop coûteuses adaptées aux fauteuils roulants.

Service 7/7j et en journée

Maintenance et service après vente du dispositif


Les handicapés moteurs (seulement membres inférieurs):

- Personnes souhaitant avoir plus de liberté et de mobilité à l'extérieur.

- Un accès plus facile dans de nombreux endroits.


Les gestionnaires d'infrastructures:

- Permet de faire des économies (plus besoin d'ascenseur)

Ressources clefs Canaux de distribution
Destinés à tous les handicapés en fauteuils roulants peu importe le pays. Plateforme web, magasins, réseaux sociaux.
Structure des coûts Prix de vente Analyse de la concurrence
Mise en place du système monte escalier. A fixer TopChair, TGR

Supports de communication

Vidéo d'introduction

Notre vidéo

Supports de présentation

Notre présentation

Identité visuelle

Logo730.jpg